Radio One Logo
  • Pratiques frauduleuses : Le Central Procurement Board lance sa politique de tolérance zero

    Pratiques frauduleuses

    Pratiques frauduleuses : Le Central Procurement Board lance sa politique de tolérance zero

    17 janv. 2019 08:00

    79 vues

    Le Central Procurement Board veut augmenter la productivité et l’efficience de son personnel pour montrer qu’il n’y a pas aucune opacité dans l’octroi d’un contrat.

    L’objectif, c’est de montrer que le cadre légal pour combattre la corruption, en vigueur de la fonction publique, est robuste et qu’il est mis à exécution à la lettre. Ainsi, le personnel du Central Procurement Board sera appelé à renforcer sa vigilance contre toute tentative de corruption dans l’octroi d’un contrat public.

    Le Central Procurement Board compte partager sa stratégie de communication avec d’autres institutions publiques. Selon nos informations, la direction du CPB reconnaît qu’il y a certaines failles sur le plan des relations avec d’autres organismes.

    Le Central Procurement Board veut également éliminer la perception à l’effet qu’il est le seul à être responsable de tout retard pour l’allocation d’un contrat public.  Ainsi le Board a décidé, fin décembre 2018, que sa stratégie de relations publiques sera revue.

    Il faut savoir que le Central Procurement Board a réceptionné 68 projets du gouvernement pour 2018, 55 d’entre eux ont été évalués et seulement 43 contrats ont été approuvés par les évaluateurs.

     

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Enquêtes en Direct

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT