Radio One Logo
  • Le coût de la politique à Maurice : un cercle vicieux s’est installé dans le système

    Politique

    Le coût de la politique à Maurice : un cercle vicieux s’est installé dans le système

    30 oct. 2020 11:00

    17 vues

    Roukaya Kasenally, un des auteurs du rapport The Cost of Parliamentary Politics in Mauritius, observe que l’idéologie n’existe plus en politique. Il n’y a que les intérêts qui comptent. 

    « On parle dorénavant de transaction politique. Malheureusement tout à un cout dorénavant. La question qui revient souvent durant les élections est la suivante : Ki mo pou gagner si mo vote ou. »

    L’ancienne députée Nita Deerpalsing est allée plus loin dans son analyse, faisant des révélations sur le quotidien d’un politicien. C’est un cercle vicieux, dit-elle.   

    « Le politicien paie pour des enterrements, des mariages, des rassemblements et ceux tous les mois. Cela peut aller jusqu’à Rs 170,000 par mois donc croyez-vous que ce dernier sorte cet argent de sa poche ? et bien non » explique l’ancienne députée.

    Sur la question d’une loi sur le financement des partis politiques, la majorité des intervenants à ce Webinar se disent sceptiques. Parmi, l’ancien ministre Amédée Darga.

    « Il faut arrêter de nous embêter avec cette loi. Il n’est pas acceptable de financer les parties politique avec l’argent de l’Etat tant que ces derniers ne sont pas ‘accountable’. » a retorqué ce dernier.

    Etaient également présents à ce webinar sur le rapport  The Cost of Parliamentary Politics in Mauritius, entre autres, l’ancien ministre Rama Sithanene et le constitutionaliste Milan Meetarbhan.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT