Radio One Logo
  • Financement Electorale : Les partis de l’opposition parlementaire émettent des réserves

    Financement Electorale

    Financement Electorale : Les partis de l’opposition parlementaire émettent des réserves

    01 déc. 2018 09:30

    39 vues

    Le leader de l’opposition, pour sa part, réagira en temps et lieu. Trop vague concernant Rodrigues, trouve Nicholas Von Mally. Tandis que le Parti travailliste doute de sa mise en pratique.

    Ajay Guness souligne que le MMM a toujours été en faveur d’une loi sur le financement des partis politiques. Mais difficile de se prononcer, avant de voir le projet de loi final. « Il faut connaitre le projet de loi final avant d'emettre une opinion. Toutefois le MMM n’a pas peur d’une loi sur le financement des partis politiques », soutient Ajay Guness.

    Le président du Parti travailliste pose surtout la question de la mise en pratique des propositions du gouvernement. Patrick Assirvaden s’interroge également sur les pouvoirs de l’Electoral Supervisory Commission. « Ena ban proposisyons ki scandaleux, par exemple, l’état rembourse enn parti so finanseman après élections, kiete sa ? » , confie Patrick Assirvaden.

    Nicolas Von Mally, leader du Mouvement Rodriguais, trouve que les propositions du gouvernement sont vagues pour Rodrigues. « Les partis politiques à Rodrigues ne reçoivent pas de financement de la part des compagnies privées », dit-il.

    Le leader de l’opposition, pour sa part, dit vouloir étudier le document du gouvernement en profondeur avant de réagir. Serge Clair, chef commissaire de l’Assemblée régionale de Rodrigues, est resté injoignable.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT