Radio One Logo
  • Les prochaines législatives pourraient se tenir quelques mois avant l’échéance légale

    Politique

    Les prochaines législatives pourraient se tenir quelques mois avant l’échéance légale

    14 août 2019 09:30

    1813 vues

    Depuis l’accession de Maurice à l’indépendance,  les élections législatives anticipées sont légion. Les  plus rapides qui sont  apparues,  quelques mois seulement après la constitution d’un nouveau gouvernement, sont sans doute celles de 1983. L’Alliance MMM/PSM avait remporté les élections générales, signant par la même occasion le premier 60 zéro de l’histoire politique du pays, le 11 juin 1982.
    Toutefois les différends entre les dirigeants de cette alliance sont apparus très vite.  Neuf mois plus tard le MMM est scindé en deux, le MSM voit le jour en mars 83 et Anerood Jugnauth appelle le pays aux urnes.  
    Les élections 2014 sont aussi arrivées  avant l’échéance. Initialement les élections étaient  prévues en 2015.  Mais le MMM, alors dans l’opposition, ayant conclu un accord avec le gouvernement travailliste, Navin Ramgoolam n’a eu d’autres choix que de convoquer des élections.
    Par contre, les gouvernements   MMM-MSM de 2000 et de l’Alliance sociale Parti travailliste-PMSD de 2005 sont  presque arrivés au terme de leur mandat. Tout comme celui de 1995 – 2000. Tel ne fut pas le cas par contre en 1983, 1987, 1991 et 1995, les tensions entre les coalisés provoquant toujours des  élections anticipées.
    Mais il est bon de rappeler que quelques mois après son arrivée au pouvoir, l’alliance MMM-PSM de 1982 avait amendé la constitution pour interdire tout renvoi d’élections législatives, renforçant ainsi  le tissu démocratique.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Trace Urban Hits

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT