Radio One Logo
  • Projet de loi : L'Ombudperson For Financial Services Bill voté dans la contestation

    Projet de loi

    Projet de loi : L'Ombudperson For Financial Services Bill voté dans la contestation

    05 déc. 2018 08:00

    28 vues

    Les procédures pour sa nomination, l’absence de garantie d’un mandat et les pouvoirs illimités de l’Ombudsperson pointés du doigt. C’est le député du MMM Reza Uteem qui a ouvert le bal. "Une loi mal conçue malgré l’attente de la population", a-t-il déclaré.

    Ce n’est pas au Premier inistre de nommer l’Ombudsperson, une prérogative du Judicial and legal Services Commission selon lui.

    Le président du Mouvement Patriotique trouve lui que c’est une bonne decision d’avoir un Ombudsperson pour aider les victimes d’arnaques financières. Le talon d’Achille de ce projet de loi est le mode de nomination a soutenu Alan Ganoo.

    Ce manque de sécurité d’un mandat inquiète également Arvin Boolell du parti travailliste, l’Ombudsperson sera à la botte du gouvernement, car il peut être remercié a tout moment affirme le député rouge.

    Le député du PMSD, Adrien Duval déplore lui, la toute puissance de cet Ombudsperson, son jugement sera «Binding». Le droit d’appel n’existera pas.

    Les membres de la majorité eux ont été satisfaits de l’exercice, le ministre des services financiers, le député du Mouvman libérater Ravi Rutnah et le ministre des coopératives Sunil Bholah ont défendu bec et ongles le projet de loi face aux contestations de l’opposition.

    Le ministre des services financiers qui a présenté ce projet de loi, a soutenu que l’Ombudsperson sera présent pour ceux qui n’ont pas les moyens de porter les cas devant la justice. Le gouvernement en votant cette loi donne un moyen efficace pour que justice soit faite dans les plus brefs délais.

    Les services de l’Ombudsperson seront gratuit a soutenu le ministre des coopératives, l’Ombudsperson sera un alternatif, rapide, et efficace. Elle sera également un avantage pour notre système juridique, qui sera déchargé de beaucoup de ces cas.

    Le Deputy Chief Whip, Ravi Rutnah a lui critiqué les attaques de l’opposition, il a brandit la loi pour l’Ombudsperson for Children votée en 2003 par le gouvernement MSM-MMM. Selon lui a cette époque, le mode de nomination et le manque de sécurité de mandat ne posait aucun problème.

    Le projet de loi a été votée dans la contestation hier soir par la majorité, le parlement a été par la suite ajournée a vendredi pour les débats sur la reforme électorale et le Declaration of Assets Bill.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT