Radio One Logo
  • Monde du Travail : Maurice à la traîne sur quatre conventions

    Monde du Travail

    Monde du Travail : Maurice à la traîne sur quatre conventions

    30 mai 2018 11:00

    46 vues

    Un rendez-vous que ne rate jamais le gouvernement. Mais Port-Louis est très lent dans le suivi et la mise en application de certaines conventions de l’organisation.

    Maurice est représenté à cette conférence par le ministre du Travail, Soodesh Calleechurn, Maryaven  karamben, director of labour au ministère du Travail, et le syndicaliste Radhakrishna Sadien.

    La demande de l’Organisation internationale du travail à ses pays membres pour des rapports sur plusieurs sujets liés aux conditions de travail date de 2015.

    L’OIT voulait s’informer, entre autres, de l’avancée du combat contre le trafic humain,  des conditions de travail des migrants, du droit de se syndiquer, et la discrimination dans l’entreprise.

    Le gouvernement mauricien a fait la sourde oreille à ces demandes. Même si le gouvernement peut se vanter d’avoir introduit  le salaire minimum en janvier 2018, il est à la traîne sur d’autres conventions.

    L’OIT a aussi demandé un rapport sur les marins pécheurs étrangers et leurs conditions de travail quand ils sont en transit à Maurice. L’organisation recommande même une loi sur les conditions de travail sur les bateaux de pêche en transit.

    Maurice est signataire de 50 conventions de l’OIT, certes, mais la mise en application de certaines conventions laisse à désirer, observent les syndicats.

    Dans  son discours  ce lundi 28 mai, Guy Ryder, directeur général de l’OIT a exprimé son souhait aux pays membres de renouveler le tripartisme gouvernement-syndicats-patronat pour affronter les nouveaux défis du monde du travail.

     

     

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Enquêtes en Direct

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT