Radio One Logo
  • Achat de médicaments : Pravind Jugnauth soutient que le gouvernement mauricien n’a commis aucune fraude

    Achat de médicaments

    Achat de médicaments : Pravind Jugnauth soutient que le gouvernement mauricien n’a commis aucune fraude

    16 juil. 2020 08:31

    365 vues

    Le gouvernement mauricien n’a commis aucune fraude lors de l’achat de médicaments et d’équipements médicaux pendant le confinement national. C’est l’avis du Premier ministre qui, hier, répondait aux questions de la presse concernant la polémique autour de ces commandes.

    Pravind Jugnauth, qui effectuait une visite des travaux d’infrastructures routières, a aussi tenu à revenir sur les événements des derniers jours, dont la manifestation du Kolectif Conversation Solider.

    Le Premier ministre a d’abord salué l’effort du gouvernement pour enrayer la propagation de la Covid 19. Et concernant l’achat d’équipements médicaux, Pravind Jugnauth soutient que du côté du gouvernement, il n’y a pas eu de fraude.

    « Le directeur de cette compagnie a été arrêté pour fraude fiscale. De notre côté, nous avons passé une commande et ils nous ont fourni les équipements donc il n’y a eu aucune fraude. Nous allons évidemment vérifier, je ne connais pas tout ce que le directeur en question a fait ou pas. »

    Il est aussi revenu sur les conditions qui ont poussé les autorités mauriciennes à s’adresser à des entreprises étrangères.

    « Une compagnie locale avait dit qu’ils allaient nous fournir 10 ventilators, mais ils nous ont fournis seulement  4 ventilators. La compagnie locale qui avait accepté de nous fournir un certain nombre de ventilators n’a pas pu le faire. Nous avons dû chercher ailleurs. Nous avons demandé à une compagnie étrangère si elle pouvait nous en fournir et elle nous a répondu positivement, nous avons donc placé notre commande. Nous avons demandé de faire vérifier les ventilators avant de nous en envoyer. »

    Le défi qui attend désormais les autorités mauriciennes est le redémarrage de l’industrie touristique, tout en minimisant les risques d’une résurgence de la Covid-19.

    « Le défi que nous devons relever est compliqué. Nous allons relancer notre industrie touristique pour permettre aux passagers de venir à Maurice régulièrement. »

    A une question de la presse concernant la manifestation du Kolectif Conversation Solider de samedi dernier, le Premier ministre a répliqué qu’on est en démocratie et tout le monde a le droit de s’exprimer librement. Il a aussi assuré que les autorités permettront d’autres manifestations de ce genre

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT