Radio One Logo
  • Assemblée nationale : Pravind Jugnauth vole à la rescousse de son ministre des Services financiers

    Assemblée nationale

    Assemblée nationale : Pravind Jugnauth vole à la rescousse de son ministre des Services financiers

    31 juil. 2018 18:30

    55 vues

    Le Premier ministre a été clair dans sa réponse à la Private Notice Question qui était axée aujourd’hui sur la gifle que le ministre aurait infligé à un cameraman lors d’un mariage à Sébastopol, il y a deux semaines. Pravind Jugnauth affirme qu’à ce stade, il ne s’agit que d’allégations et que l’enquête suit son cours.  

    "Il est trop tôt pour prendre une action contre Sudhir Seesungkur, car la déposition du cameraman Rasesh Ramprosand n’a pas été complétée." C’est ce qu’à répondu le Premier ministre au leader de l’opposition. Xavier Luc Duval a évoqué les nombreuses allégations contre le ministre des Services financiers. Ce à quoi le chef du gouvernement devait affirmer que ce dernier fait face à 5 « cases », contre lui, dont un a été rayé. Les enquêtes se poursuivent dans les 4 autres cas.

    Le leader de l’opposition a voulu savoir si le Premier ministre était au courant de ces cas avant de nommer Sudhir Seesungkur ministre en janvier 2017. Pravind Jugnauth de répliquer que dans aucun de ces cas, il n’a été trouvé coupable, et qu’il ne s’agit que d’allégations.

    Xavier-Luc Duval devait alors l’accuser de nonchalance, ce qui a mis Pravind Jugnauth hors de lui. Le Premier ministre lui a répondu que la nonchalance se trouve dans le PMSD. Il évoque alors l’accident fatal où était impliqué le député Thierry Henry. Une réplique qui a enflammé les débats.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT