Radio One Logo
  • Elections : Que préconise la loi après la démission de Lutchmeenaraidoo ?

    Elections

    Elections : Que préconise la loi après la démission de Lutchmeenaraidoo ?

    22 mars 2019 11:00

    217 vues

    Va-t-on vers des élections partielles ou des élections générales ? C’est la principale interrogation suivant la démission de Vishnu Lutchmeenaraidoo. Si ce choix repose désormais entre les mains du Premier ministre, que préconise la loi dans un tel cas de figure ?

    Selon le commissaire électoral, Irfan Rahman, le gouvernement a un délai de 30 à 240 jours pour tenir des élections partielles, suivant la démission d’un parlementaire. Pour ce qui est des élections générales, un délai de 30 à 150 jours est accordé, suivant la dissolution du Parlement.

    « Pour des élections partielles, suivant la démission d’un parlementaire, le Speaker doit aviser le Président de la République dans les 15 jours suivant la démission. Il a ensuite un délai de 90 jours pour soumettre le writ of election. Le Nomination Day doit ensuite avoir lieu entre 15 et 60 jours. Et les élections entre 15 et 90 jours », précise Irfan Rahman.

    « En ce qu’il s’agit des élections générales, le calendrier est plus restreint. Le writ election est publié 60 jours après la dissolution du Parlement. Le Nomination Day doit avoir lieu entre 15 et 30 jours. Le scrutin doit ensuite avoir lieu entre 15 et jours », ajoute-t-il.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT