Radio One Logo
  • PNQ : Renganaden Padayachy  dénonce la malhonnêteté intellectuelle du leader de l’opposition

    PNQ

    PNQ : Renganaden Padayachy dénonce la malhonnêteté intellectuelle du leader de l’opposition

    15 mai 2020 16:27

    346 vues

    Le ministre des Finances  est  une nouvelle  fois sortie de ses gonds  face à la  PNQ d’Arvin  Boolell  axée  sur les  estimations des balances de paiements ce vendredi 15 mai après-midi.

    Renganaden  Padayachy  affirme que la  Banque du Maurice à des réserves de plus Rs 286 milliards. Une situation qu’il  juge confortable  pour pouvoir aider le pays à affronter ces 12 prochains mois.

     Le grand  argentier dénonce  la stratégie de l’opposition d’essayer de trainer dans la boue une institution indépendante telle que la banque centrale.

     « Pour revenir à l’estimation sur la balance des paiements, selon les prévisions préliminaires de la BoM, déficit du compte courant se situera entre 11 % et 15 % du PIB. Et pour la deuxième partie de la question, l’impact de la balance des paiements, pourrait se traduire en une baisse d’environ 1 milliard de dollars. Ce qui signifie, une couverture équivalente  à 11 mois d’importations de biens et de services à préserver. C’est donc une couverture plus que confortable que nous réussirons à maintenir, bien supérieur au standard international. » avance Renganaden  Padayachy.

     Le ministre des Finances a rappelé à plusieurs reprises dans sa réponse à la PNQ que la Banque de Maurice est indépendante. Avec les  amendements du Covid-19 Bill  il sera à la discrétion du  conseil d’administration du BoM de décider si l’argent des réserves sera utilisé pour aider le gouvernement face à crise économique.

    « Section 3, 3 : Sous réserve de la disposition de la présente loi, la banque doit, dans la conduite de son mandat exercer ses fonctions en toute indépendance. Section 12, 3 : dans l’exercice de ses fonctions, le conseil d’administration ne peut être soumis à la direction ou au contrôle d’aucune autre personne ou autorité. Au regard de ces dispositions, c’est dommage pour la nation que certaines positions s’acharnent à trainer dans la boue cette institution dont l’indépendance est son essence même. » avance Renganaden  Padayachy.

     A noter que la séance parlementaire a été suspendu pendant  la Private Notice Question de quelques minutes suite à une altercation verbale entre le whip de l’opposition Shakeel Mohamed et le Premier ministre.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Les Tube Inoubliables

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT