Radio One Logo
  • EOC : Un silence qui dérange

    EOC

    EOC : Un silence qui dérange

    18 avril 2018 08:00

    75 vues

    L’Equal Opportunities Commission aurait pu intervenir dans le cas The Residence, selon son ancien président Brian Glover.

    Des décisions prises en dehors de la juridiction du tribunal ajoutent de l’opacité dans le travail de la commission qui a l’obligation, de par la loi, de conscientiser la population.

    La Commission ne réfère, selon nos informations, que très peu de cas devant l’Equal Opportunities Tribunal. La plupart des cas seraient traités sans passer devant le président du tribunal.

    Dans l’affaire Vijaya Sumputh, le tribunal n’a eu d’autre choix que d’arrêter de considérer le cas, la commission ayant décidé qu’il n’y avait plus lieu de poursuivre, car elle avait déjà démissionné de son poste.

    Le président du tribunal avait d’ailleurs fait comprendre, dans son jugement, qu’il n’avait d’autres choix que d’arrêter l’affaire.

    Or cette instance a été mise en place pour donner des lignes directrices sur des cas  présentés devant elle.

    L’éducation et la conscientisation ne sont plus des priorités, selon des employés de la commission, alors qu’en 2008 les débats sur le projet de loi avaient mis tout le monde d’accord sur le besoin de changer des mentalités.

    Dans une déclaration à Radio One, hier, Brian Glover a été peu élogieux sur le travail de la commission ces dernières années.

     

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT