Radio One Logo
  • Parlement : Une année parlementaire suivie attentivement par la population

    Parlement

    Parlement : Une année parlementaire suivie attentivement par la population

    14 déc. 2018 09:30

    33 vues

    Une année qui a vu d’innombrables échanges d’invectives, de moments d’intenses tensions ainsi que des discours théâtraux.

    Du 27 mars 2018 à ce vendredi 14 décembre il y a eu au total 40 séances parlementaires.

    Pour cette année 2018, le gouvernement a répondu à 27 PNQ qui ont, certes, été parfois en déphasage avec l’actualité mais qui, parfois, ont fait mouche. Le dernier exemple étant le cas de fraude alléguée au Sugar Insurance Fund Board.

    Les membres du gouvernement ont également répondu à plus de 700 questions parlementaires.

    Toutefois, les membres de l’opposition ont souvent rouspété, parce que les ministres ne déposent pas de réponses écrites.

    Plus d’une centaine de questions sont jusqu’ici restées sans réponse. Ce que le député MMM Rajesh Bhagwan et le député PMSD Salim Abas Mamode ont signalé à la speaker Maya Hanoomanjee à plusieurs reprises.

    Celle-ci avait même émis une circulaire pour demander aux ministres de répondre à ces questions.

    26 projets de loi ont également été présentées. Seule celle sur la réforme électorale n’a pas été votée, ayant été reportée à l’année prochaine. Cette année parlementaire a également vu la présentation de 2 budgets supplémentaires, de Rs 2 milliards et de Rs 274 millions, respectivement.

    Il faut aussi se rappeler que le parlement a dû être renvoyé le 13 novembre dernier à cause d’une fuite d’eau dans la toiture. Cette affaire avait fait polémique, surtout à cause d’un Live Facebook du député rouge Shakeel Mohammed de l’hémicycle.

    La séance parlementaire d’aujourd’hui sera uniquement dédiée aux Private Members Motions. Trois motions privées des parlementaires de l’opposition figurent à l’agenda. Il y a d’abord la motion du député du Mouvement Patriotique Alan Ganoo sur la limitation de mandat du Premier ministre.

    De son côté, le député MMM Reza Uteem demande l’institution d’une commission d’enquête sur toute l’affaire Sobrinho.

    Et, finalement, Dan Baboo du PMSD présente une motion privée contre les clauses de confidentialité des contrats alloués par le gouvernement et les corps parapublics.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Du Côté De Chez Vous

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT