Radio One Logo
  • Naïl Varatchia purgera le reste de sa peine à la Réunion

    Régionale

    Naïl Varatchia purgera le reste de sa peine à la Réunion

    08 oct. 2019 11:15

    149 vues

    Naïl Varatchia a été condamné en 2018 à une peine de 7 ans de prison dont deux-tiers de sûreté. Il était jugé devant le tribunal correctionnel de Paris, pour apologie du terrorisme et association de malfaiteurs en vue de préparer.

    Naïl Varatchia a présenté ses actes comme des erreurs, des maladresses d’un simple jeune homme qui ne savait pas ce qu’il faisait.

    Le prédicateur salafiste surnommné "L’Egyptien" avait depuis longtemps demandé son transfert à La Réunion. Il est arrivé ce matin sur l’île pour purger la fin de sa peine.

    Naïl Varatchia a été interpellé par les policiers de la Direction générale des services intérieurs (DGSI) le 2 juin 2015. Au terme de deux ans d’enquête, le procès de Naïl Varatchia, s’est déroulé le vendredi 16 juin 2018.

    Naïl Varatchia est originaire de Saint-Denis. Après des études au lycée catholique privé Levavasseur, il s’est rapidement radicalisé en métropole et à l’étranger. Naïl Varatchia change totalement de manière de penser suite à de nombreux voyages en Inde, en Angleterre ou encore en Égypte.

    Ce prédicateur salafiste présumé a été condamné pour avoir incité six jeunes Réunionnais à partir faire le djihad, en Irak et en Syrie.

    L’un de ces jeunes Réunionnais manipulés aurait été tué au Nord de Tikrit en Irak en avril 2015 lors d’une opération de l’armée irakienne contre des membres de l’organisation État Islamique.

    À cette période, Naïl Varatchia aurait également projeté de commettre un attentat-suicide dans une discothèque du Sud de La Réunion.

    Naïl Varatchia est en Métropole depuis le 8 juin 2015. Le jour de son arrivée à Paris, il a été mis en examen pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte terroriste", par le juge d’instruction du pôle antiterroriste du Parquet de Paris.

    Le juge des libertés et de la détention (JLD) a décidé de placer Naïl Varatchia en détention provisoire le soir même. Deux ans après son interpellation, "l’Égyptien" a été fixé sur sa peine. Il a écopé de 7 ans de prison dont deux-tiers de sûreté.

    L’homme a demandé à plusieurs reprises son transfert à La Réunion, il arrivé dans l’île pour purger la fin de sa peine.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Le Dossier de Radio One

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT