Radio One Logo
  • Après les appréhensions de l’OMS sur l’utilisation de la plasmaphérèse, la Dr Catherine Gaud se veut rassurant

    Santé

    Après les appréhensions de l’OMS sur l’utilisation de la plasmaphérèse, la Dr Catherine Gaud se veut rassurant

    26 août 2020 14:47

    32 vues

    Après l'hydroxychloroquine, c’est l’utilisation de plasma de patients guéris pour traiter les personnes atteintes de la Covid-19 qui fait débat.

    L’Organisation mondiale de la santé a affirmé, cette semaine, que les preuves de l'efficacité de ce traitement restent de faible qualité.

    Une déclaration qui arrive à un moment où les Etats-Unis viennent d’autoriser en urgence les injections au Plasma.

    A Maurice, la Dr Catherine Gaud, conseillère au ministère de la Santé rassure que les plasmas sont complètement sécurisés.

    « Le problème survient dans des pays qui n’arrivent pas à identifier un virus, or à Maurice, nous n’avons pas ce genre de problème. Les détections sont faites de manière systématique et les risques de transmission virale elle sont nulle. Les plasmaphérèse et l’injection des anticorps, nous l’avons fait sur des personnes qui étaient en réanimation et dont la vie était en jeu. On a fait ce procédé sur deux patients à Maurice. L’un s’en est sorti et l’autre malheureusement pas. » explique Catherine Gaud.

Laissez-nous vos commentaires

A lire aussi

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT