Radio One Logo
  • Campagne de vaccination anti-Covid ce mardi : face à l’appréhension de certains Front-Liners, la classe politique doit donner l’exemple, selon Cassam Uteem

    Santé

    Campagne de vaccination anti-Covid ce mardi : face à l’appréhension de certains Front-Liners, la classe politique doit donner l’exemple, selon Cassam Uteem

    26 janv. 2021 10:00

    1208 vues

    Il ne veut pas que ses propos soient perçus comme une remise en question de l’efficacité des vaccins contre la Covid-19. Mais pour Cassam Uteem, il existe bel et bien aujourd’hui une appréhension chez certains Front-Liners, qui seront les premiers à se faire vacciner.

    Pour l’ancien président de la République, l’image de la Reine Elizabeth d’Angleterre et son mari, âgés 94 et 99 ans, respectivement, se faisant vacciner, est tout un symbole.  

    « Nous sentons une certaine hésitation de la part de quelques personnes. Certains frontliners ne veulent pas se faire vacciner. L’exemple doit venir des chefs d’état, comme la Reine Elizabeth et son mari. Il faudrait commencer par le chef d’Etat et le chef du gouvernement ainsi que le ministre de la santé. » avance Cassam Uteem.

    Pour le politicien indépendant Patrick Belcourt, ce sont nos parlementaires, dans leur ensemble, qui devraient donner l’exemple.  

    « Il faut commencer par nos parlementaires qui sont payés par l’Etat et tous ceux qui sont payés par les concitoyens. Ils doivent donner l’exemple et surtout rassurer les Mauriciens. » avance Patrick Belcourt.

    A noter que la campagne de vaccination débutera ce mardi à l’hôpital Victoria. Selon un sondage interne réalisé par le ministère de la Santé, près de 60% des personnels soignants des hôpitaux seraient d’accord pour se faire vacciner.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT