Radio One Logo
  • Journée mondiale du diabète : les infirmières spécialisées dans le traitement du diabète mises à l’honneur cette année

    Santé

    Journée mondiale du diabète : les infirmières spécialisées dans le traitement du diabète mises à l’honneur cette année

    08 nov. 2020 17:36

    17 vues

    Une conférence à l’occasion de la journée mondiale du diabète, habituellement célébrée le 14 novembre, a été organisée hier au Hennessy Park Hotel.

    Podologues, diabétologues, infirmières  et patients  étaient réunis pour discuter et partager expériences et réflexions sur maladie qui  touche approximativement 25% de la population mauricienne, tout âge confondu.

    Cette année, l’accent est mis sur le travail quotidien des infirmières du secteur public. Cela fait 6 ans que ces femmes formées pour accompagner les patients atteints de diabète, œuvrent pour prévenir mais aussi apporter leur soutien aux diabétiques dans les différents hôpitaux à Maurice.

    Travailler avec les personnes atteintes du diabète est une vocation pour Seeday Ramsamy qui exerce comme nurse spécialisée dans le traitement du diabète depuis plusieurs années maintenant.

    « Nous travaillons non seulement du côté préventif et curatif mais aussi d’une façon promotionnelle. C’est-a-dire, conseiller les patients d’adopter un style de vie sain pour que leurs enfants ne développent pas de diabète. »

    Selon Lorraine Dehoux, secrétaire de l’association des podologues, la podologie axée sur les soins des pieds n’est pas suffisamment connue à Maurice, alors que le bien-être des pieds est très important dans la vie d’une personne diabétique.

    « La perte de sensibilité va se faire au niveau des extrémités, c’est-à-dire au niveau des pieds. Un patient diabétique peut avoir un caillou dans sa chaussure sans qu’il ne s’en rende compte. Le caillou peut faire une blessure qui peut s’infecter et vu que les diabétiques ont un problème vasculaire, ça va mal cicatriser, c’est comme ça qu’a la fin, certains patients doivent se faire amputer. Les gens ne savent pas que ces complications peuvent arriver et ne savent pas qu’un podologue est là pour traiter ce genre de problème. »

    Atteint de diabète de type 1, Jabir Udhin ne parle pas d’une maladie mais d’une condition à laquelle il faut s’adapter.

    « J’essaye de ne pas dire que c’est une maladie car du moment que vous contrôlez votre diabète, il n’y aura pas de complications. Je fais un appel aux gens pour qu’ils voient les diabétiques d’un autre œil, d’arrêter d’avoir des préjugés et de comprendre les gens car c’est une situation où personne n’est à l’abri. »

    Selon les médecins, plus de 50 % des cas de diabète peuvent être évités. Pour ce faire, il faut adopter une bonne hygiène de vie.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT