Radio One Logo
  • Hydroxychloroquine : Les autorités locales devront prendre une décision, affirme la doctoresse Catherine Gaud

    Hydroxychloroquine

    Hydroxychloroquine : Les autorités locales devront prendre une décision, affirme la doctoresse Catherine Gaud

    19 juin 2020 08:17

    904 vues

    Traitement controversé. L’hydroxychloroquine se retrouve une nouvelle fois au centre de l’actualité. L’Organisation Mondiale de la Santé a pris la décision d’arrêter tous les essais sur ce traitement. Selon l’OMS, ce traitement ne réduisait pas le taux de mortalité dû à la Covid-19.

    A Maurice, les autorités avaient pris la décision de permettre aux patients de choisir librement s’ils voulaient avoir recours à ce traitement ou pas.

    A la lumière de ce dernier développement, un nouvel avis sur la question est nécessaire, affirme la doctoresse Catherine Gaud, immunologiste et conseillère au ministère de la Santé.

    « Lorsque l’OMS avait décidé d’arrêter temporairement les essais, qu’elle a repris par la suite, pour finalement arrêter, nous avions consulté les consultants en charge qui s’étaient réuni et qui avaient décidé de proposer de traitement par l’hydroxychloroquine aux patients affectés par la Covid19. C’était libre aux patients de signer un consentement ou un non-consentement pour ce traitement. Depuis que l’OMS a décidé définitivement d’arrêter le traitement, il n’y a pas encore eu de révision et de remise en cause de cette première attitude mais certainement, nous allons à nouveau demander les consultants en charge de prendre une décision. » avance Catherine Gaud.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Trace Urban Hits

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT