Radio One Logo
  • Les steaks végétariens sont-ils vraiment équilibrés ?

    Santé

    Les steaks végétariens sont-ils vraiment équilibrés ?

    28 sept. 2019 18:30

    25 vues

    Alors que les régimes végétariens ou flexitariens attirent de plus en plus de personnes en raison de leur intérêt pour l’environnement, la souffrance animale, et la santé, certains produits industriels restent peu intéressants pour notre alimentation. Cela peut être le cas pour les steaks végétariens.

    Jusqu’à il y a une dizaines d’années, un burger végétarien n’était pas une option appétissante. Aujourd’hui, les viandes d’origine végétales envahissent les supermarchés, les restaurants, et même les fast-foods. Leur succès est tel, qu’il interpelle non seulement les végétariens et végétaliens, mais aussi les carnivores. Certains de ces steaks imitent de mieux en mieux l’apparence, le goût et la texture de la viande. D’autres revendiquent plutôt le statut de "galette de légumes et céréales".

    Les nombreuses études ayant pointé du doigt les effets néfastes de la viande rouge et de la viande transformée sur notre santé, ainsi que les bienfaits des produits à base de légumes et céréales, ont participé à la démocratisation des steaks végétariens. Mais les experts ne sont pas totalement convaincus, explique le site She Knows. S’ils estiment que ces nouveaux steaks imitent mieux la viande que les steaks aux légumes fades du passé, ils mettent en garde contre une surconsommation pas toujours souhaitable.

    Avantages et inconvénients

    En effet, les steaks de légumes et céréales industriels restent un produit transformé. Certains fabricants utilisent des ingrédients comme la protéine de poids, difficile à digérer, et beaucoup plus de sodium que ce qu’on trouve dans un morceau de viande. Des études récentes ont prouvé que la consommation d’aliments ultra-transformés entraîne un gain de poids important, affecte le microbiome intestinal, et donc diminue les défenses immunitaires.

    Ils présentent toutefois des avantages de taille : leur impact environnemental est largement moins important que celui engendré par la production de viande, ils permettent d’éviter la souffrance animale, et peuvent servir de transition pour les personnes qui souhaitent adopter un régime végétarien ou flexitarien. Comme pour tout aliment industriel, il ne faut pas oublier de lire attentivement l’étiquette, et les considérer comme une gourmandise à ne pas intégrer de façon régulière à ses menus. Les aliments entiers, ou transformés le moins possible, restent la meilleure option pour rester en bonne santé.

    (Source Magazine santé)

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT