Radio One Logo
  • Cancer : Quand le taux de survie s'améliore dans les pays riches

    Cancer

    Cancer : Quand le taux de survie s'améliore dans les pays riches

    15 sept. 2019 20:00

    58 vues

    Une étude qui montre une triste réalité : lorsque l'on est atteint d'un cancer, mieux vaut vivre dans un pays à haut revenu, car le taux de survie s'améliore. Les auteurs de l'étude se sont penchés sur la période de 1995 à 2014 et se sont concentrés sur sept formes de cancers : les ovaires, les poumons, le pancréas et le rectum, le colon, l'oesophage et l'estomac. Ils ont identifié sept pays où la population est aisée : des pays du Nord, comme le Canada, le Danemark et la Norvège, ainsi que l'Irlande, le Royaume-Uni et l'Australie. Ils ont constaté que pour le cancer du rectum et le cancer du poumon, les chances de survie avait augmenté.

    Déjà, le cancer, c'est quoi ?

    C'est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire, ou tumeur maligne, anormalement importante formée à partir de la transformation par mutation ou instabilité génétique d'une cellule initialement normale. Parfois, les cellules cancéreuses envahissent les tissus environnants, ou se détachent de la tumeur d'origine pour migrer vers d'autres régions du corps, c'est ce qu'on appelle des métastases. C'est pourquoi il est important de dépister le cancer le plus tôt possible afin d'éviter cette migration.

    La majorité des cancers prennent plusieurs années à se former et peuvent apparaître à tout âge. Ils sont cependant découverts généralement chez des personnes âgées de 60 ans et plus. Les symptômes sont très variables d'une personne à l'autre mais aussi en fonction du type de cancer et de son stade.

    Les causes du cancer restent très variables en fonction du type de cancer. Toutefois, il est admis que certains types ont une composante génétique importante comme le cancer du sein. Selon les estimations, l'hérédité serait responsable dans 5 à 15% des cas de cancer.

    De la nécessité de dépister tôt

    C'est ce que révèle cette étude. Les personnes diagnostiquées avant leurs 75 ans avaient des chances de survie plus élevées que les personnes diagnostiquées plus tard. C'est le cancer du pancréas qui est le moins bien soigné selon les chercheurs (avec un taux de survie autour de 14 % en Australie et 7,9 % au Royaume-Uni).

    Les chercheurs ont aussi réalisé que les taux de survie étaient plus élevés dans trois pays : la Norvège, le Canada et l'Australie. Cette différence pourrait être expliquée par un délai d'accès aux soins et aux traitements. Une preuve de plus selon les chercheurs qu'il est important de mettre en place des campagnes de dépistages précoces.

    (Source maxisciences)

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT