Radio One Logo
  • Médecine : un GPS à l'intérieur du corps humain

    Médecine

    Médecine : un GPS à l'intérieur du corps humain

    30 août 2018 21:30

    25 vues

    Et si l'on pouvait explorer et diagnostiquer le corps humain sans la moindre caméra... Dans son Laboratoire de recherche en informatique et intelligence artificielle (CSAIL) du MIT, la professeure Dina Katabi multiplie les expériences et après avoir mis au point une intelligence artificielle pour surveiller le sommeil ou encore une technologie sans fil pour voir à travers les murs, elle travaille actuellement sur une sorte de GPS pour le corps humain. Baptisé ReMix, ce système est capable de repérer des implants à l'intérieur du corps humain grâce à une technologie sans fil de faible puissance.

    Actuellement à l'essai sur des tissus animaux, et développé en collaboration avec les chercheurs du Massachusetts General Hospital, ReMix serait d'une aide incroyablement précieuse pour les médecins puisqu'il permettrait d'identifier des tumeurs ou de suivre leur évolution sans acte chirurgical. Par extension, et grâce à sa localisation précise, il permettrait aussi de mieux cibler les traitements du cancer, comme la protonthérapie, en limitant au maximum la zone de rayonnement, tout en accentuant son rayon sur la zone cancéreuse. Autre application, l'administration de médicaments dans des zones bien précises du corps.

    Lorsqu'il sera au point, ce système sans fil permettra de localiser un médicament à l'intérieur du corps humain, mais aussi de les administrer de manière très précise. © MIT

    Lorsqu'il sera au point, ce système sans fil permettra de localiser un médicament à l'intérieur du corps humain, mais aussi de les administrer de manière très précise. © MIT

    Un algorithme transforme les signaux en un point du corps

    Pour parvenir à de tels résultats, sans caméra, ni acte chirurgical, il suffit d'implanter un minuscule marqueur à l'intérieur du corps, et de le suivre avec ce « GPS corporel» composé de plusieurs récepteurs sans fil.

    Concrètement, le marqueur n'est pas un émetteur, et il n'a besoin d'aucune source d’énergie. Il se contente de renvoyer les signaux radio du patient, comme c'est déjà le cas pour surveiller sans fil la fréquence cardiaque ou la respiration. C'est ensuite un algorithme qui se charge d'interpréter les signaux et de les transformer en un point précis du corps. Pour l'instant, la précision obtenue est de 1,4 centimètre, mais il faudra attendre que cette précision soit de quelques millimètres pour que ReMix puisse vraiment entrer en application.

     « La capacité de voir de manière permanente à l'intérieur du corps reste un rêve lointain, prévient Romit Roy Choudhury, professeur à l'université de l'Illinois, spécialiste en génie électrique et informatique, impliqué dans les recherches en cours. L'un des obstacles est la communication sans fil avec un dispositif et sa localisation en continu. ReMix permet de faire un bond en avant en démontrant qu'un implant doté d'un composant sans fil n'en fera peut-être plus l'obstacle majeur. »

    Autre obstacle déjà contourné : le corps lui-même puisque la peau renvoie les signaux du marqueur et forme une barrière vers le récepteur. De la même façon que la peau, elle-même, émet des signaux, ReMix est donc programmé pour distinguer les signaux envoyés par le marqueur de ceux émis par le corps.

    Développé par le MIT, ReMix utilise les signaux radio renvoyés par le corps humain pour repérer des implants.

    Ce GPS corporel pourrait permettre d'explorer les tissus, de repérer des tumeurs et mieux cibler leurs traitements.

    Sa précision doit encore être améliorée pour que le procédé puisse être testé en milieu clinique.

    Source : futura-sciences.com

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Enquêtes en Direct

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT