Radio One Logo
  • Guilhem Florigny : « Le Kreol morisien progresse de manière stable et continue »

    Guilhem Florigny

    Guilhem Florigny : « Le Kreol morisien progresse de manière stable et continue »

    21 févr. 2020 20:00

    36 vues

    L'Unesco considère que les langues appartiennent au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.  La Journée internationale créole est célébrée depuis l’an 2000.

    Le kreol, qui est la langue maternelle d’une grosse majorité de la population,  a connu une grande progression en termes de reconnaissance, de percée dans le cursus scolaire et de production littéraire et d’expressions scéniques.

    Guilhem Florigny, docteur en linguistique, souligne que le Kreol morisien est l’une des langues créoles qui progresse de manière stable et continue.

    « Nous pouvons regarder l’évolution de la langue en deux niveaux. Tous les langages évoluent tout le temps, les sons, les prononciations et les nouveaux mots ensuite c’est au niveau de son statut, comment est-ce que les gens reconnaissent ce langage. Historiquement nous savons que le kreole morisien était très dévalorisé comparé aux langues européennes comme le français et l’anglais principalement. Depuis 11 ou 12 ans, nous avons vu un changement, il y a une progression plutôt stable. »

    Le kreol morisien est également une langue très vivante, observe le linguiste. Il en veut pour preuve les nouvelles expressions qui viennent sans cesse l’enrichir. 

    « C’est un phénomène de mode au départ et à force de s’en servir, ces nouveaux mots rentrent dans le langage. Il y a également des expressions qui ont disparu. Les expressions sont liées à une génération. Par exemple la génération de mon grand-père se servait d’expressions que ma génération n’utilise pas. Chaque génération pose son empreinte dans le langage. »

    Pour Guilhem Florigny, le Kreol morisien est aussi important que les autres langues.

    « Je pense que c’est important de faire un travail de mémoire. Il faut montrer que cette langue a une histoire. Il faut mettre en avant que c’est notre langue maternelle, pratiquement tous les apprentissages de base qu’un enfant reçoit est dans sa langue maternelle. Il faut apprendre le langage maternel à un enfant pour valoriser la langue et surtout pour valoriser les individus qui l’utilisent. »

    L’Unesco estime que 50 % des langues sont en danger de disparition, et que si rien n'est fait, 90 % des langues vont probablement disparaître au cours de ce siècle.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Le Wake Up Show

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT