Radio One Logo
  • Avec les derniers vols de rapatriement, dernier espoir de rentrée avant l’obligation d’attendre l’ouverture des frontières

    Société

    Avec les derniers vols de rapatriement, dernier espoir de rentrée avant l’obligation d’attendre l’ouverture des frontières

    14 sept. 2020 07:58

    2746 vues

    Devant rentrer au pays le 21 mars de Dubaï, une Mauricienne a vu les frontières se fermer à peine 48 heures avant son départ. Après des mois d’attente et de multiples démarches, on lui demande de faire son test PCR pour embarquer le 7 septembre. Or, le test effectué, on lui annonce qu’il n’y a plus de place sur le vol. Un appel au ministère des Affaires Étrangère l’informe par la suite qu’elle devra attendre l’ouverture des frontières pour pouvoir revenir au pays.
    Comme elle, ils sont plusieurs petits groupes éparpillés de dans plusieurs pays. Pour la plupart, ils doivent espérer que des places se libèrent sur les vols programmés pour pouvoir revenir. 
    Certains n’auront cependant pas cette opportunité, étant dans des pays  sans connexion aérienne avec les pays d’où les vols de rapatriement décolleront. Malheureusement pour eux, un avion ne peut se déplacer pour une petite poignée de passagers.     
    Le docteur Karl Mootoosamy, conseiller au ministère des Affaires Étrangères, indique qu’ils sont actuellement 7 Mauriciens en Chine, 2 à Bali et une dizaine en Australie, aux Maldives et au Canada, qui se trouvent dans cette situation.  
    Par ailleurs, il ne reste que 3 vols de rapatriement au programme. Deux vols pour cette semaine, soit un le 15 septembre de la Réunion et un de Dubaï le 16, comprenant des croisiéristes. Le dernier vol au calendrier est prévu pour le 24 septembre en provenance de Madagascar.
     

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT