Radio One Logo
  • Boîtes de nuit, restaurateurs et hôteliers, la guerre est ouverte

    Société

    Boîtes de nuit, restaurateurs et hôteliers, la guerre est ouverte

    18 oct. 2020 11:39

    1102 vues

    Les propriétaires de boîtes de nuit et des restaurants dénoncent ce qu’ils appellent une concurrence déloyale de certains établissements hôteliers. Ils expliquent que depuis le déconfinement, certains hôtels ont commencé à organiser des soirées à thème, similaire aux boîtes de nuit et aux restaurants.

    Des activités qui sont ouvertes au grand public chaque week-end.

    Yan Maroa, vice-président de l’association des boîtes de nuit et des boîtes privées demande des explications de la Tourism Authority.

    « Les hôtels organisent des soirées tout comme nous avec des artistes locaux alors que ces derniers n’étaient jamais reconnus par les hôteliers. Malheureusement, cette concurrence est déloyale car les prix pratiqués plombent notre business. Avant, les hôteliers n’avaient pas de soirée payante, il fallait réserver une chambre pour avoir accès. Ont-ils le droit d’organiser des soirées ? c’est la question que je me pose parce que nous nous payons un permis par an pour ce genre d’évènement et eux non » explique Yan Summer.

     

    Au niveau de la Tourism Authority, Lindsay Morvan directeur général, explique que ces soirées ne sont pas organisées tous les week-ends. Les hôtels peuvent faire une demande à la Tourism Authority pour les organiser. Des demandes qui sont généralement approuvées.

    « Normalement les hôtels ont le droit d’organiser des soirées ponctuelles ou, ils demandent des permissions spéciales. Cela n’inclut pas les hôtels qui ont des boîtes de nuit. Ils n’ont qu’à faire leur demande et la tourism Authority étudiera celle-ci. Je sais qu’il y a eu des demandes. » explique l’homme fort de la Tourism Authority.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT