Radio One Logo
  • Des développements à prévoir pour les grévistes de la faim de Saint Hubert

    Société

    Des développements à prévoir pour les grévistes de la faim de Saint Hubert

    18 févr. 2021 10:00

    294 vues

    Une réunion entre les représentants des grévistes de la faim de Saint Hubert et le ministre du transport, Alan Ganoo, prévue en fin de matinée, a 11h30, aujourd’hui. Au programme : trouver un terrain d’entente entre les autorités et les habitants du village concerné sur le problème de transport public et la présence des autobus individuel.

    Nitin Jeeha, un des grévistes, explique qu’ils souhaitent mettre fin eux aussi à cette grève, mais uniquement après que le gouvernement décide d’enlever ces autobus individuels des routes de cette région.

    « Nous voulons finir avec la grève. Si nous n’en sortons pas gagnant, il y aura encore plus de grévistes. C’est aussi fort possible qu’il y ait jusqu’à 50 grévistes en même temps. Il faut rectifier le tir, tout est dans leurs mains et il faut qu’ils aident ces habitants. Nous avons assez souffert. » avance Nitin Jeeha.

    Les grévistes ont reçu le soutien de plusieurs organisations hier. Un comité de soutien a été crée avec notamment les membres de Rezistans ek Alternativ, du MMM, du Joint Negotiating Panel et du syndicat du transport UBIW, sans oublier le groupe de réflexion Emmanuel Anquetil de Rama Valayden et de Bruno Laurette.

    Ashok Subron de Rezistans a expliqué que le problème de transport est généralisé à travers le pays, avec à l’origine les agissements des autobus individuels. Il demande à tous ceux concernés de prendre contact avec le groupe pour des actions, le transport étant un droit fondamental.

    « La demande des habitants est juste. Ils veulent avoir leur bus à l’heure quand ils doivent sortir. Les habitants sont en colère et la grève va continuer tant que la demande n’est pas acceptée. » avance Ashok Subron.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT