Radio One Logo
  • Fermeture de la raffinerie de l’usine Alteo : Les syndicats s’interrogent sur l’intention des groupes sucriers

    Société

    Fermeture de la raffinerie de l’usine Alteo : Les syndicats s’interrogent sur l’intention des groupes sucriers

    23 juin 2020 12:30

    111 vues

    La fermeture annoncée de la raffinerie de l’usine sucrière Alteo pousse les syndicats plus loin dans leurs réflexions. Hormis l’avenir de quelque 130 employés qui perdront leur travail, l’Artisans and General Workers Union s’interroge sur l’intention des groupes sucriers concernant les raffineries.

    Nous avons besoin de raffineries, car nous exportons principalement du sucre raffiné et des sucres spéciaux, observe Lall Dewnath.

    Le président de l’AGWU qui se demande aussi si le gouvernement a une stratégie concernant le dossier sucre.

    « Aujourd’hui, Maurice ne fait plus de sucre roux mais du sucre blanc. Nous avons donc besoin d’une raffinerie, nous en savons pas quel marché l’usine Alteo a fait avec les autres groupes par rapport a la raffinerie de sucre. Nous avons écrit au ministre de l’Agro-industrie et nous attendons une convocation pour discuter des modalités de fermeture. » avance Lall Dewnath.

    Au vue de notre capacité de production, une seule raffinerie suffit, réplique le syndicat des sucres, par la voix de son CEO, Devesh Dukhira.

    « Les sucres spéciaux ramènent une valeur ajoutée à l’industrie. Deux raffineries, c’est trop. Nous nous retrouvons avec un excès de capacités et nous remettons l’emphase dessus car la production cannier à Maurice a considérablement baisser. » avance Devesh Dukhira.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT