Radio One Logo
  • Immigration Square : la gare qui perd le Nord

    Société

    Immigration Square : la gare qui perd le Nord

    14 janv. 2021 15:00

    645 vues

    Deux accidents fatals en 48 heures, à la gare de l’Immigration, Port-Louis. Maurice compte six victimes de la route pour ces deux premières semaines de janvier. Un nombre, selon les automobilistes, ne dissuade pas piétons imprudents, les traversées intempestives de routes fréquentées, persistant. Mais du point de vue des piétons, il y a aussi les excès de vitesse et l'encombrement des voitures.

    Y a-t-il un manque de civisme pour ce qui est de la sécurité routière, certains sont-ils inconscients ?

    Les embouteillages de Port-Louis découragent de nombreux usagers. Chaque jour des milliers de véhicules, ainsi que des piétons engorgent la capitale.

    A la Rue Farquhar, face à la gare de l’immigration vers quinze heures, un policier affecté sur les lieux essaye tant bien que mal de soulager les usagers de ce tronçon. Bus, taxis, motocyclettes, ils essayent tous de se frayer un chemin pour se dégager de cette circulation où, pour les piétons, rattraper le bus à la sortie de la station.

    Sanjeev, vendeur de journaux, est consterné par le manque de civisme des piétons, venant de voir une sexagénaire en situation de handicap traversant devant des autobus sortant de la station et d’autres voitures.

    « Si un bus arrive, elle n’aura pas le temps de l’éviter. Il y a un passage piéton pas loin mais les gens manquent de civisme et choisissent le moyen le plus simple pour eux pour traverser. C’est dangereux. »

    Deux passages piétons, l’un à rue Louis Pasteur et l’autre aboutissant à la gare de l’Immigration. Des passages rarement utilisés, car nombreux s’empressent de rattraper leur bus, observe Sandia, vendeuses de boisson fraîche.

    « Tout le monde est pressé. Que ce soit des élèves sortant de l’école ou des adultes, personne ne marche sur les trottoirs. »

    Pris en flagrant délit, ou pas.  Imran a souvent ces mauvaises habitudes dangereuses, de traverser non pas sur un passage piéton mais en pleine circulation. Il s’explique.

    « Je sais qu’il faut utiliser le passage piéton mais avec ces embouteillages, le passage piéton est souvent bloqué par des véhicules. J’utilise le passage piéton mais parfois ce n’est pas facile et je prends le risque. »

    Si nous sommes connus pour être une population disciplinée à l'occasion de crises. Mais côté de la route, nombreux sont ceux faisant preuve d’incivisme. Nos interlocuteurs estiment pour leur part qu’il faudrait adopter une loi pour les piétons. Ne pas mettre sa vie en danger. Celle des autres non plus.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT