Radio One Logo
  • Rapport Lam Shang Leen : La brigade anti-drogue et le pénitentiaire pas épargnés

    Rapport Lam Shang Leen

    Rapport Lam Shang Leen : La brigade anti-drogue et le pénitentiaire pas épargnés

    28 juil. 2018 20:00

    176 vues

    Le rapport Lam Shang Leen n’a pas été tendre envers l’Anti-Drug and Smuggling Unit. Des procédures de recrutement à sa collaboration avec d’autres instances dans le combat contre la drogue, la commission recommande une profonde restructuration de cette unité de la police. La jalousie et la compétition malsaine empêchent l’Anti Drug and Smuggling Unit d’être efficace, relève à plusieurs reprises le rapport Lam Shang Leen. 9 officiers de police et 17 « prison officers » ont été entendus devant la Commission.

    Le rapport Lam Shang Leen a analysé les compétences de certains officiers de l’ADSU dans le combat contre la drogue qui seraient limitées. L’inspecteur Assad Muhammad Rujub n'a pas convaincu les membres de la commission avec ses explications sur ses invitations pour les mariages. Il est suspecté d’avoir des connections avec Khalil Ramoly,  qui est lui suspecté d’être proche de Siddick Islam arrêté en 2005 et condamné à 30 ans de prison en 2007.  Gro Derek a  été arrêté par l'équipe de l'inspecteur. Le constable Shabeer Ahmad Golamgouse et l’officier de prison Sachiddanand Poye sont été auditionnés pour avoir communiqué avec des détenus à travers des téléphones portables. Pour chaque officier mentionné, le rapport recommande  des enquêtes approfondies avec des sanctions appropriées.

    Contactés à plusieurs reprises pour des réactions, les officiers de police, habituellement accessibles, sont restés injoignables. Quant au Commissaire de police, il a prétexté la parade en l’honneur du président chinois, pour ne pas répondre aux journalistes. 

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT