Radio One Logo
  • Hit and Run : La compensation offerte aux victimes de hit and run doublée depuis 2018

    Hit and Run

    Hit and Run : La compensation offerte aux victimes de hit and run doublée depuis 2018

    17 févr. 2020 15:30

    415 vues

    Les dédommagements d’avant cet amendement étaient dérisoires, reconnaissent volontiers les dirigeants de l’IICF.  

    35 cas de délit de fuite ont été enregistrés de 2016 à ce jour, et plus d’une vingtaine de victimes ont été indemnisés suite à leur complainte.

    Les compensations en faveur des victimes de délit de fuite sont en plusieurs catégories, allant des blessures mineures aux blessures les plus graves. Chaque catégorie contient également des sous-sections, dépendant des parties du corps blessés.

    Toutes les compensations dont nous parlons, ici, ont été doublées suite à l’amendement à la loi.

    Pour une victime non-hospitalisé, la compensation sera de Rs 50,000. Tandis qu’une victime obligée de faire un séjour à l’hôpital, touchera Rs 100,000.

    Une victime ayant perdu l’usage de ses deux bras, de tous ses doigts, de ses jambes ou encore de ses yeux, percevra une compensation de Rs 300,000. A un accidenté ayant perdu totalement l’usage de ses oreilles, l’Insurance Industry Compensation Fund offrira Rs 141 000.

    Une personne handicapée à vie touchera une compensation de Rs 700,000. En cas de décès, la famille de la victime bénéficiera d’un dédommagement du même montant.

    Il est bon de préciser, toutefois, que toute personne victime d’un délit de fuite doit d’abord faire une déposition à la police, avant de se rendre au bureau de l’IICF, à Ébène.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT