Radio One Logo
  • Rapport Lam Shang Leen : La création d’une National Drug Policy Commission recommandée

    Rapport Lam Shang Leen

    Rapport Lam Shang Leen : La création d’une National Drug Policy Commission recommandée

    28 juil. 2018 08:00

    105 vues

    L’ancien juge Paul Lam Shang Leen, président de la commission d’enquête sur la drogue, et ses deux assesseurs, Sam Lauthan et le Dr Ravind Domun, recommandent la création d’une National Drug Policy Commission.

    Cette commission, à être présidée par le Premier ministre, aurait la charge d’élaborer un plan de 5 ans pour la politique du gouvernement sur la drogue.

    Le rapport met en lumière les lacunes de notre stratégie de lutte contre le trafic de drogue et fait plusieurs recommandations pour y remédier.

    Le rapport souligne que le département narcotique de la Mauritius Revenu Authority doit s’équiper des dernières technologies pour détecter des drogues sur des passagers à l’aéroport et au port. Ce département devrait également avoir son propre laboratoire.

    Sur la question du cannabis médical, les rédacteurs du rapport recommandent un débat dépassionné en tenant compte des dernières avancées sur le sujet. L’Anti Drug Smuggling Unit demande une restructuration complète, recommandent Paul Lam Shang Leen et ses deux assesseurs. Complète, jusqu’à revoir son system de recrutement.

    L’Adsu devra également s’équiper pour ses opérations de détection des différentes drogues. Les chiens renifleurs de l’ADSU ne sont pas formés pour détecter des drogues synthétiques, peut-on lire dans le rapport. La Commission Lam Shang Leen relève les faiblesses de la garde côte nationale, comparé aux pays voisins. Faiblesse en termes de compétences et d’équipements.

    La commission recommande que la National Coast Guard travaille de concert avec les autorités des iles de la région. Le allées et venues  dans les prisons doivent être revues entièrement. Cette recommandation concerne tant les avocats que les parents des détenus. Il est suggéré que les proches des détenus fassent leur demande de visite deux jours en avance. Ces visites seront  autorisées sous étroite surveillance. 

    Le rapport Lam Shang Leen insiste également sur l’importance d’une politique de réhabilitation des condamnés pour consommation de drogue.  Paul Lam Shang Leen et ses deux assesseurs recommandent, à cet effet, que la prison de Petit Verger soit convertie en un centre de réhabilitation.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Le Wake Up Show

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT