Radio One Logo
  • La National Preventive Mechanism Division s’inquiète de la santé mentale des détenus ainsi qu’aux risques de suicide

    Société

    La National Preventive Mechanism Division s’inquiète de la santé mentale des détenus ainsi qu’aux risques de suicide

    29 juil. 2020 21:30

    57 vues

    La National Preventive Mechanism Division de la Commission des droits de l’homme vient de l’avant dans son rapport annuel de 2019 avec des recommandations afin d’améliorer le quotidien des détenus au sein des différentes prisons de l’ile Maurice.

    Toutefois, Rama Valayden, ancien Attorney General, qui intervenait, ce matin, dans focus sur Radio One, est d’avis que la commission des droits de l’homme ne fait pas son travail.

    De son côté, Dhiraj Seetulsingh, Chairperson de la Commission des Droits Humains, a affirmé, durant un séminaire tenu ce matin, que la National Preventive Mechanism Division fait tout ce qui est en son pouvoir afin de s’assurer du bien-être des détenus dans les prisons.

    Notons que le documentaire Inside the World’s Toughest Prisons, dévoilant la vie des détenus dans les prisons mauriciennes est sorti aujourd’hui sur la plateforme international Netflix.

    La National Preventive Mechanism Division recommande dans son rapport qu’il est impératif que tout objet possible d’être utilisé pour commettre un suicide soit enlevé des cellules policières et des prisons.

    Et propose que chaque prison soit équipée d’un système de screening permettant de détecter les détenus susceptibles de se suicider.

    Le nombre de psychologues dans les centres de détention devrait être revu afin de mieux s’occuper de la santé mentale des détenus. A l’heure actuelle, un seul psychologue s’occupe de tous les centres de détention du pays.

    Il est aussi estimé que ceux qui sont en détention provisoire et ceux qui ont été condamnés devraient être traités différemment, les premiers nommés bénéficiant toujours de la présomption d’innocence.

    De plus, ceux en détention provisoire devraient être autorisés à porter leurs propres vêtements, tout en respectant certaines mesures de sécurité, au lieu de l’uniforme.

    La National Preventive Mechanism Division recommande aussi qu’un emploi soit offert à chaque détenu pour qu’il puisse être financièrement indépendant à sa sortie de prison.

     

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT