Radio One Logo
  • Législation : La peine de mort, désormais un marronier

    Législation

    Législation : La peine de mort, désormais un marronier

    18 juil. 2018 11:00

    268 vues

    Répondant à la PNQ du leader de l’opposition, à l’Assemblée nationale, hier, Sir Anerood Jugnauth a réitéré son souhait de voir la réintroduction de la peine de mort comme châtiment suprême contre les trafiquants de drogue.  Ce n’est pas la première fois que le sujet est évoqué par un dirigeant politique.  

    Si la dernière condamnation à mort à Maurice date de 1987, la peine capitale a elle été suspendue après un accord politique entre feu Sir Gaëtan Duval et Sir Anerood Jugnauth, lui-même, en 1995. Cependant la constitution n’ayant pas été amendée, cette loi en fait toujours partie, et laisse une porte ouverte à tout futur gouvernement qui souhaiterait la restaurer.

    Aujourd’hui, plus de deux tiers des pays du monde ont aboli, en droit comme en pratique, la peine de mort. Parmi les pays où cette pratique est toujours en vigueur : l’Inde, l’Arabie Saoudite, la Chine, ainsi que la République démocratique du Congo. Ce qu’il faut néanmoins retenir, c’est l’article 3 des droits de l’homme qui fait mention que chaque individu a le droit à la vie...  Selon les lois des pays où cette mesure existe encore, la peine capitale est réservée aux crimes « les plus rares parmi les rares ».  

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT