Radio One Logo
  • L’association des Architectes de l’Ile Maurice remontée contre le projet de loi présentée au parlement mardi dernier

    Société

    L’association des Architectes de l’Ile Maurice remontée contre le projet de loi présentée au parlement mardi dernier

    08 avril 2021 19:00

    27 vues

     «  Nos propositions n’ont pas été retenues et la rencontre avec le ministre des Infrastructures Publiques était juste pour la galerie », déclare Divesh Guttee, président de l’association des Architectes de l’Ile Maurice.

     Il explique que si ces modifications à la loi entre en vigueur, un architecte étranger pourra opérer sans joint-venture avec un confrère mauricien. Ce qui est dangereux pour la profession  

    « Au sein de l’association des architectes Mauriciens, nous exprimons notre désaccord total à cet amendement qui d’une part n’atteindra pas les objectifs visés et d'autre part affaibli l’expertise et la force économique du pays en créant un espace favorable au chômage. À savoir que sous la loi préconisée actuellement par le PAC Act, tout architecte étranger qui intervient à Maurice a l’obligation de s’associer à un confrère Mauricien.  Le gouvernement veut abolir cette obligation. Le code civil Mauricien engage les architectes Mauriciens à une responsabilité de 10 ans sous une garantie pour tout dommage post-construction. Que se passera-t-il si on découvre des défauts après 3 ans par exemple et l’étranger n’est plus là pour prendre ses responsabilités. » avance Divesh guttee.

    A  savoir que l’association des Architectes de l’Ile Maurice a alerté  l’Union Internationale des Architectes à ce propos lundi dernier. Dans une correspondance  publiée, hier, l’UIA  s’associe aux architectes mauriciens et demande au gouvernement de revoir sa copie sur ce projet de loi.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Le Wake Up Show

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT