Radio One Logo
  • L’avenir de l’industrie cannière s’annonce sombre

    Société

    L’avenir de l’industrie cannière s’annonce sombre

    28 sept. 2020 16:45

    73 vues

    En raison de la Covid-19, plusieurs facteurs ont contribué à une chute de 40 % du prix du sucre à l’exportation, pour le mois d’avril de cette année.

    Lors de son assemblée généralequi s’est tenue cet après-midi à Port-Louis, le Mauritius Sugar Syndicate annonce un bilan moyen de la production sucrière pour 2019. Cela est susceptible d’empirer les prochaines années.

    Malgré plusieurs mesures annoncées par le gouvernement dans le dernier budget, le syndicat espère que celui-ci prendra les bonnes décisions pour préserver cette industrie.

    Une baisse au niveau de la consommation mondiale était inévitable en raison de la Covid-19. Pour le CEO du syndicat, Devesh Dukhira, une réduction de la production sucrière pour les prochaines années est songée pour éviter un surplus sur le marché local.

    « Il y a beaucoup de pays producteurs qui réduisent leur surface. Moins de sucre sera produit, cela soulagera les stocks. »

    Développer l’industrie cannière pour la production d’électricité avec la bagasse permettrait un avenir rassurant mais une révision du Biomass Frame Workest capitale. Le président du Mauritius Sugar Syndicate, Nicolas Maigrot demande l’action urgente du gouvernement notamment en matière de biomasse.

    « 2020 est une année extrêmement importante. Il y a beaucoup de décision à prendre, au cas contraire, l’industrie sucrière n’aura pas d’avenir. Aujourd’hui l’industrie a des difficultés mais elle a un grand avenir mais il faut que le gouvernement prenne de bonnes décisions le plus rapidement possible. »

    En dépit d’une situation compliquée, le gouvernement rappelle son engagement financier, une enveloppe de 30 millions de roupies pour encourager les planteurs, rassure le Senior Chief Executive du ministère de l’Agro-industrie, Bojrazsingh Boyramboli.

    « En dépit des difficultés économiques actuelles, un montant de Rs 30 millions a été prévu afin d’encourager les planteurs et toutes les parties concernés à faire en sorte que l’industrie cannière sorte de cette difficulté. »

    Pour assurer la pérennité de l’industrie cannière, le développement de nouvelles stratégies et la recherche de nouveaux secteurs d’exportation est désormais plus qu’une urgence.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT