Radio One Logo
  • Marée noire : les ONGs s’insurgent et les réactions s’enchainent

    Marée noire

    Marée noire : les ONGs s’insurgent et les réactions s’enchainent

    14 août 2020 17:15

    687 vues

    Rezistans ek Alternativ se dit remonter par la manière de faire des autorités envers les bénévoles... Suivant ce communiqué émis par le ministère de l’environnement, de la gestion des déchets et du changement climatiques, cet après-midi.

    Pour Stephan Gua, une telle décision ne peut être prise, sans qu’il n’y ait eu consultation au préalable, avec les ONGs et coordinateurs volontaires.

    « Nous ne prétendons pas être experts, nous avons simplement réalisé qu’il y avait un problème et nous avons essayé d’arranger les choses. Nous ne sommes pas restés assis à faire des plans. Tous ceux qui sont venus ici n’avaient aucun plan, ils sont allés chercher de la paille depuis 3 heures du matin, ils ont tout fait pour qu’une quincaillerie s’ouvre à 21 heures pour avoir des équipements. Nous nous sommes organisés pour le faire ensemble et nous avons développé l’intelligence collective. »

    Tant qu’il y aura des traces de carburant en mer et des résidus, la main d’œuvre sera requise. Réagissant lui aussi à l’issue de ce communiqué, Sébastien Sauvage, d’Eco Sud indique ne pas être au courant de cette décision du ministère de l’environnement.  Toutefois, il fait ressortir, qu’une rencontre est prévue, entre les autorités, les experts et les ONGs, ce soir.

    « Tant qu’il y a encore de l’huile dans le lagon, il faudra des booms. Nous aurons besoin de volontaires, les experts ont dit que le nettoyage ne se fera pas sans les volontaires Mauriciens. Le gouvernement ne m’a rien dit à ce sujet. Lors de la réunion de ce soir, nous allons discuter. Je comprends que le gouvernement et le ministère de l’environnement sont stressés à cause de toutes ces personnes qui veulent venir. »

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT