Radio One Logo
  • Les sans-domiciles-fixes invités à la table de l’Eglise Presbytérienne

    Société

    Les sans-domiciles-fixes invités à la table de l’Eglise Presbytérienne

    18 oct. 2020 18:00

    24 vues

    Ils étaient plus d’une centaine à prendre place à la table dressée par les membres de l’Eglise Presbytérienne, hier soir, à la rue de La Poudrière à Port-Louis. 
    Un évènement que cette église de la capitale organise tous les weekends pour soutenir ceux dans le besoin depuis plus d’une dizaine d’années.
    C’est peu avant 18 heures que les sans-abris commencent à remplir les bancs de l’église de la rue de La Poudrière. Et le son de la guitare et des chants résonnent dans l’église.
    Le pasteur profitera de l’occasion pour faire un sermon et parler de la souffrance causée par le coronavirus. 
    Le dîner est ensuite servi, nous avons l’occasion de parler à Ajit. Sans domicile depuis 7 ans, c’est le décès de sa mère qui a entraîné son malheur.
    Aller dans les centres de refuge est une option, nous dit Ajit, qui est à la rue depuis maintenant 7 ans. Il confiera cependant qu’il arrive difficilement à suivre les règlements quand il faut faire des heures supplémentaires au travail. 
    Entourée de quelques connaissances, Marie Ange soutient que la situation est plus compliquée lorsqu’on est une femme sans-domicile-fixe. 
    Présente à ce dîner, la ministre de l’Intégration et de la Sécurité sociale, Fazila Jeewa Daureeawoo, a donné un coup de main pour distribuer à manger. Elle a fait part aux sans-abris de sa volonté de mettre à leur disposition un autre centre de refuge susceptible d’abriter une trentaine de personnes.
     

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Le Morning du Weekend

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT