Radio One Logo
  • Syndicat

    Syndicat : Naraindrath Gopee, président à tout prix !

    22 mars 2018 08:00

    241 vues

    Le président de la Federation of Civil Service and Other Unions semble vouloir bousculer les procédures et les règles de la fédération syndicale afin de rester en poste.

    D’autant plus que Naraindranath Gopee a pris sa retraite le 3 mars dernier en tant qu’enseignant dans un collège d’Etat.

    Il nous revient que selon les Rules and Regulations de la fédération, amendées en 2006, un président n’a droit qu’à trois mandats de deux ans.

    Quelles sont les raisons qui poussent les syndicalistes à convoiter le poste de président ? 

    C’est sous la présidence de l’ex-président de la fédération, Toolsyraj Benydin, que les règles ont été modifiées pour s’assurer qu’un président n’a droit qu’à trois mandats seulement.

    Il faut savoir que le président d’une fédération syndicale dans la fonction publique bénéficie de plusieurs privilèges. Selon nos informations, il profite d'un congé payé illimité et perçoit son salaire de base, entre RS 15 000 à Rs 30 000, dépendant du poste qu’il occupe dans la fonction publique.

    Par ailleurs, la possibilité de voyager constitue une autre incitation : quatre ou cinq voyages par an, avec un Per diem de Rs 5 000 par jour. Les frais de logement sont assurés par le gouvernement ou la branche syndicale internationale, selon l’organisateur de l’événement. Trois présidents des fédérations du secteur public siègent aussi sur le Mauritius Civil Service College et obtiennent de ce fait une allocation.

    Pour en revenir à Naraindrath Gopee, son mandat arrive à terme en juin 2018. Des voix se sont élevées pour réclamer son départ de la direction de la fédération. Or il avait convoqué une assemblée spéciale le 8 mars afin de demander à ses pairs de le soutenir pour un quatrième mandat. Ce qui est contraire aux règlements de la fédération.

    Naraindrath Gopee a demandé un vote à main levée pour rester en poste. Selon nos informations, la majorité des membres ont voté pour son maintien. Toutefois, plusieurs langues se délient et allèguent que cette assemblée n’était pas conforme aux règlements. Un membre a même soumis sa démission ce mercredi 21 mars. Il conteste le maintien de Naraindrath Gopee à la tête de la fédération.

    Des membres de l’exécutif de la fédération des syndicats de la fonction publique ont alerté le ministère du Travail, le Registar Of Associations et même le bureau international du travail ce mercredi, 21 mars à ce sujet.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT