Radio One Logo
  • GWF : Quant la lutte des travailleurs s’associe à la politique écologique

    GWF

    GWF : Quant la lutte des travailleurs s’associe à la politique écologique

    29 avril 2018 09:30

    54 vues

    Mardi Prochain, le 1er mai  la  General Workers Federation s’associe avec la plate forme citoyenne Arret Kokin Nu Laplaz et la formation politique  à mouvance écologique Rezistans ek Alternative pour la Fête du travail. Un rassemblement qui aura lieu sur la plage de Pomponnette,

    Un choix qui ne laisse peut laisser insensible, car la GWF a connu ses heures de gloires dans la lutte syndicale. La   General Workers Federation serait elle en perte de vitesse en s’associant avec Rezistans ek Alternative et Arret Kokin nu la plage ?

    Pour rappel la GWF, souvent associée aux années de braise de la lutte syndicale de Maurice  a été associés aux noms tels que  Paul Bérenger, Bidianand Jhurry,  Dev Virahsawmy , France Soopramanien, Gérard Nina , Moorgesh Veerabadren , Ramsewak et Ti Mouniak  entre autres. La GWF a  indéniablement marqué par la lutte de la classe ouvrière et des grèves pour une meilleure condition de travail des salariés.

    D’aucun pensent que son association avec AKNL et Rezistans ek Alternative pour la cause de Pomponnette prouve qu’il y a une urgence afin de sensibiliser la population sur les nombreux  problèmes qui affectent l’environnement. Et sur l’accaparement des plages. La lutte des classes pourrait donc  aussi se retrouver  dans le combat pour la  protection des plages - qualifié par ce mouvement d’héritage des mauriciens.

    Certains soulignent par contre que le danger serait qu’un parti politique ne s’accapare des résultats de cette lutte pour en tirer un capital politique. L’avenir nous le dira

     

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Enquêtes en Direct

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT