Radio One Logo
  • Sapeurs-pompiers : Remplacement entre collègues, l’Assistant Chief Fire Officer parle d’abus

    Sapeurs-pompiers

    Sapeurs-pompiers : Remplacement entre collègues, l’Assistant Chief Fire Officer parle d’abus

    04 juin 2019 12:30

    64 vues

    Convenir d’un arrangement entre collègues pour prendre un jour de congé sans avoir à déduire de ses local leave, est une pratique courante chez les sapeurs-pompiers.   

    Toutefois depuis quelques temps, l’assistant Chief Fire Officer, dit noter des abus qui nuisent au bon fonctionnement du service. Une version que conteste Ashraf Buxoo, président du syndicat des pompiers et assistant secrétaire de la Governement Services Employees Association.

    Ashraf Buxoo, président du syndicat des pompiers, accuse l’administration de remettre en question un droit acquis et une pratique qui fonctionne depuis de nombreuses années.

    «En 2007, le conseil des ministres avait pris la décision que désormais toutes les demandes de remplacement doivent être approuvés. La semaine dernière, un garçon de la station de Flacq a fait une demande de remplacement et ils le lui ont catégoriquement refusé.»

    Ce système de remplacement génère souvent des inconvénients, répond Dorsami Ayacooty, l’Assistant Chief Fire Officer.

    «Nous avons fait une enquête et nous avons constaté qu’il y a des gens qui font des demandes de remplacement deux ou trois fois par mois et qu’ils n’ont par la suite jamais remplacé leurs collègues. Dans le Fire Services nous avons besoin d’une équipe pour travailler, mais si à chaque fois quelqu’un n’est pas présent et qu’il se fait remplacer par quelqu’un d’autre et que cette personne qui demande des remplacements ne vient que quand il y a un grand feu, ce n’est pas possible. Il faut y avoir un service disciplinaire et il y a toute une série de formations que les pompiers doivent recevoir, ils ne peuvent pas échapper à cette formation. En ce moment il y a la fête d’Eid qui approche, ni moi ni le Chief fire officer n’a aucune objection aux remplacements mais en temps normal il faut faire une analyse.»

    Le Fire and Rescue Service est un service essentiel que l’Etat fournit à la population, souligne encore Dorsami Ayacooty.   

    «Le gouvernement a pris plus de cinq cents pompiers qui ont intégrés le Fire Services pour résoudre les problèmes que nous avions dans le passé. Ils ne peuvent pas me dire qu’ils peuvent prendre un congé ou faire une demande de remplacement. Comment nous allons gérer tout cela à la fin de l’année ? Ils doivent savoir bien à l’avance qu’ils ont un mariage à assister et ensuite faire une demande de congé. Je me ferai le devoir qu’à travers tous ces problèmes que nous avons d’aller dans toutes les stations, parler aux pompiers et peut-être faire leur éducation.»

    Une réunion est prévue ce jeudi 6 juin, entre le syndicat des pompiers et l’administration en vue d’étudier ce dossier et d’y dégager une solution.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT