Radio One Logo
  • Grève : Seule solution pour se faire entendre ?

    Grève

    Grève : Seule solution pour se faire entendre ?

    15 juil. 2018 08:00

    46 vues

    D’abord les ex-contractuels de la CWA qui veulent être embauchés par l’organisme. Ensuite les victimes de Berguitta qui ont été sommés d’évacuer le centre social qu’ils occupaient à St Malo puis, Geeanmottee Guness, directrice des deux Shelters impliquées dans un scandale de maltraitance alléguée.

    Faut-il risquer sa vie afin de se faire entendre par le gouvernement? Ce n’est pas un phénomène nouveau. En 2010 une grève de la faim est enclenché par les ex-planteurs de Riche-Terre dont les terres ont été allouées aux Chinois pour la construction de Jin Fei, le gouvernement demande alors un rapport pour étudier les demandes de ces derniers. La grève qui aura durée une vingtaine de jour prend fin après la publication du rapport Noel-Ramkissoon. 

    En 2013 l’activiste Jeff Lingaya fait une grève de la faim pour révoquer l’ Environment Impact Assessment Licence de la central à charbon CT Power à Albion, une grève ou sa santé se dégrade, la grève se termine après une dizaine de jours.

    Les clients du Super Cash Back Gold suivent l’exemple en 2017. Ces derniers qui attendaient une visite du premier ministre Pravind Jugnauth et du ministre de la Bonne Gouvernance Sudhir Seesungkur ont été déçu, Pravind Jugnauth soutenant qu’il n’agit par en fonction des grèves de la faim. Le gouvernement plie cependant et met sur place le comité Manraj.

    Les femmes cleaners entament la même année une grève de la faim contestant leur condition d’emploi et leur maigre salaire. Une grève qui prend encore une fois fin après des consultations avec le gouvernement.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Planète People

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT