Radio One Logo
  • Surplus de légumes sur le marché : entre pertes financières et gaspillage

    Société

    Surplus de légumes sur le marché : entre pertes financières et gaspillage

    23 sept. 2020 19:00

    18 vues

    Cela peut sembler paradoxal.

    Au début du confinement, la crainte était de manquer de nourriture dans nos assiettes. Aujourd’hui, les étals des marchés et foires maraîchères débordent de carottes, de pommes d’amour, de bringelles et de choux.

    Ce surplus de légumes est une belle vengeance pour les consommateurs.

    Mais trop c’est trop, et à la fin de la journée, les légumes, les fleurs ou les œufs qui n’ont pas trouvé preneurs finissent à la poubelle.  

    Anaïs Raimbert s’est entretenue avec quelques marchands du marché de Rose-Hill, hier.

    Il faut se détromper, souligne Ramchurn, marchand de pommes d’amour. La baisse des prix ne veut pas nécessairement dire une augmentation conséquente de la consommation.  

    Ramchurn accepte de nous parler de ses recettes.

    « Les gens n’achètent pas. Tous les jours je jette 30 à 40 livres de pomme d’amour. C’est préférable d’acheter les pommes d’amour, les écraser et les mettre dans le freezer. »

    Les fleuristes n’ont également pas le cœur à la fête.  Amit, parle d’un déficit de 2 ans. A l’entendre se plaindre, on comprend que ce n’est pas tous les jours la St-Valentin.

    « Comme les hôtels ne travaillent plus, nous n’avons plus de commandes de fleurs. Nous devons jeter les fleurs. Concernant les fleurs importées, nous ne commandons plus autant qu’avant, nous minimisons les commandes. »

    En 50 ans de métier, Paramaseeven Soopramanien, rencontré dans la section Poultry, n’a jamais vécu pareille situation. D’avoir à jeter des œufs par plateau à la poubelle, cela fait mal au cœur.

    « Je vendais 5 cartons d’œufs par jour, maintenant je ne vends même pas 10 cartons par semaine. »

    Pour certains maraîchers, devant pareilles situations, il faut penser à l’exportation ou à la mise en boîte. Heureusement aussi, ajoutent d’autres, qu’il existe des hospices et des shelter qui leur permettent d’accomplir de petites œuvres charitables.

     

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT