Radio One Logo
  • Transport en commun : Un manque de civisme flagrant

    Transport en commun

    Transport en commun : Un manque de civisme flagrant

    23 août 2019 09:30

    696 vues

    Le manque de civisme dans les transports en commun est flagrant à Maurice. Or certains, dont l’habitant de Baie du Cap arrêté pour vagabondage, mercredi par l’inspecteur Vally, font preuve d’absence totale de civisme. Attention, certains gestes qui paraissent anodins pour certains peuvent être un délit selon la loi. Les Road Traffic Regulations de 1967 donnent des directives sur ce qui est permis ou pas dans un transport public.

    Le saviez-vous ? Ne pas faire la queue pour entrer dans le bus est un délit. Ce comportement civique qui semble faire défaut à plus d’un, est une obligation sous les Road Traffic Regulations de 1967. Il est également interdit de dépasser quelqu’un dans cette file… Pousser pour monter dans le véhicule est également interdit.

    La porte d’urgence doit être utilisée en cas d’urgence seulement. Il n’est pas permis de l’ouvrir pour permettre aux passagers d’entrer ou d’en sortir, sauf en cas de danger. Il est interdit d’obstruer le passage de façon qui pourrait causer une blessure ou l’inconfort d’un autre passager.

    Des mesures existent également contre l’endommagement d’un véhicule public. Distribuer des prospectus dans le bus pour faire de la pub est également interdit, tout comme la mendicité et la vente de produits par des passagers.

    Mettre de la musique, chanter ou faire du bruit dans le bus, c’est une infraction. Tous ces délits sont punissables par une amende allant jusqu’à 1 000 roupies. L’usage d’un langage obscène et un mauvais comportement dans le bus est punissable d’une amende ne dépassant pas 5 000 roupies.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT