Radio One Logo
  • Sécurité routière : Un système de permis à points déguisé

    Sécurité routière

    Sécurité routière : Un système de permis à points déguisé

    15 juin 2018 12:30

    624 vues

    L’hécatombe sur nos routes depuis le début de l’année n’a pas laissé insensible le Premier ministre et ministre des Finances. Alors que le budget  2017-2018 avait prévu le recrutement de 583 policiers, voilà que Pravind Jugnauth ajoute 1000 emplois dans la police. Le nombre d’accidents de la route est l’une des raisons de cette mesure.

    Le Road Traffic Act sera donc amendé pour augmenter le nombre de délits, comme l’excès de vitesse, entre autres. Le gouvernement adopte une politique de tolérance zéro pour ceux conduisant  en état d’ivresse. Une mesure qui n’a toutefois pas été expliquée, mais la loi, telle qu’elle est actuellement, prévoit une prise de sang quand le breath test indique un taux d’alcoolémie au-dessus de la limite autorisée. Aucune concession donc pour ceux ayant des traces d’alcool dans le sang.

    L’amende pour  un excès de vitesse de plus de 25km par heure, passe de 2 500 roupies à 10 mille roupies. Tandis que prendre le volant sans permis exposera le contrevenant à une amende de 100 000 roupies. Au lieu des 10 mille roupies prévues actuellement.

    Il y a aussi cette mesure de Cumulative Road Traffic Notice qui ressemble à un système de permis à points. Après trois infractions, l’automobiliste recevra une notice de la police l’informant que son permis sera suspendu pour une période de 6 à 12 mois, s’il commet deux autres infractions.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Radio One Football Club

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT