Radio One Logo
  • Police : Un transfert qui coïncide avec une contravention à un politicien

    Police

    Police : Un transfert qui coïncide avec une contravention à un politicien

    18 juil. 2018 21:30

    440 vues

    On revient sur ce transfert punitif d’une Woman Police Constable évoqué mardi au parlement. Le ministre Mentor a concédé que la constable réaffectée au poste de Grand-Port avait été injustement transférée. Cela après avoir pris le président du village de Bois des Amourettes en contravention le 8 Mai dernier.

    Des transferts au sein de la force policière, c’est comme le mercato au foot.

    Seewooduth Ramdonee, qui considère les députés de la circonscription, comme des « zanfan lacaz », ne portait pas sa ceinture de sécurité lorsqu’il était au volant, le 8 mai dernier. Il s’est vu servir une contravention.

    Coïncidence ou pas, 3 jours après, la policière a été transférée le 11 Mai à deux reprises, d’abord à Plaine-Magnien puis à Mahébourg.

    Il nous revient cependant que la plainte formelle a été logée en cour vendredi dernier, le 13 juillet. Car une question parlementaire allait suivre ce mardi. Une interpellation du député travailliste Ritesh Ramful à Sir Anerood Jugnauth. Celui-ci a affirmé que ce genre de situation ne doit pas être toléré et il a promis des sanctions. Selon la Police Officers Solidarity Union, le cas de cette Constable, n’est pas isolé.

    Des transferts de ce genre, il y en a tous les jours affirme Jaylall Boojawon. Mais tous ne sont pas punitifs. Selon lui, il faut compter une dizaine de transfert par mois dans la force policière, des transferts inter-branche et inter-division.

    Contacté, la policière de même que le président du village n’ont voulu commenter l’affaire.

     

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT