Radio One Logo
  • Premier League :  City éclabousse Manchester et la Premier League

    Premier League

    Premier League : City éclabousse Manchester et la Premier League

    12 nov. 2018 06:30

    49 vues

    Liverpool avait fait le travail un peu plus tôt dans la journée en s'imposant contre la lanterne rouge Fulham (2-0), ce que n'a pas réussi Chelsea, tenu en échec par Everton (0-0).

    Au classement, les "Citizens", qui ont enregistré dimanche leur dixième victoire en dix journées (32 pts), repassent donc devant les "Reds" (30 pts), leaders pendant quelques heures.

    Les "Blues" (28 pts) se sont installés au pied du podium, une longueur devant Tottenham (4e avec 27 pts).

    Tenu en échec à domicile par l'ambitieux promu Wolverhampton (1-1), Arsenal (5e avec 24 pts) décroche légèrement de la course aux places qualificatives pour la Ligue des champions.

    . Derby à sens unique

    Le gouffre a paru tellement grand par moments que Pep Guardiola pourra se demander encore longtemps pourquoi il a stressé jusqu'à la fin...

    "Nous méritons la victoire. La première mi-temps, nous avons joué un peu avec la peur, (...) nous ne voulions pas attaquer et ils ont bien défendu. (...) Nous voulions bien jouer devant nos supporters", a expliqué le Catalan, qui s'est ensuite refusé de parler du titre si tôt dans la saison.

    Même sans Paul Pogba, blessé et absent, les hommes de José Mourinho ont en effet réussi à faire (un peu) douter leurs voisins en seconde période, après un penalty concédé un peu bêtement par Ederson et transformé par Martial (58e).

    Au moment de la faute du gardien, sorti sans retenu dans les pieds de Lukaku, les "Citizens" dominaient en effet de la tête et des épaules ce derby. Ils avaient même coulé dès les premières minutes la stratégie des "Red Devils".

    Si Mourinho avait l'intention de contenir les champions d'Angleterre pour espérer envoyer une contre-attaque avec sa flèche Rashford, ce plan a échoué dès la douzième minute !

    Bien trop fort ! Le champion City a largement dominé United dans le derby 3-1, reprenant avec autorité la tête en Premier League et annihilant déjà quasiment les chances des Red Devils, relégués à 12 points, de remporter le titre, dimanche lors de la 12e journée.

    Liverpool avait fait le travail un peu plus tôt dans la journée en s'imposant contre la lanterne rouge Fulham (2-0), ce que n'a pas réussi Chelsea, tenu en échec par Everton (0-0).

    Au classement, les "Citizens", qui ont enregistré dimanche leur dixième victoire en dix journées (32 pts), repassent donc devant les "Reds" (30 pts), leaders pendant quelques heures.

    Les "Blues" (28 pts) se sont installés au pied du podium, une longueur devant Tottenham (4e avec 27 pts).

    Tenu en échec à domicile par l'ambitieux promu Wolverhampton (1-1), Arsenal (5e avec 24 pts) décroche légèrement de la course aux places qualificatives pour la Ligue des champions.

    Derby à sens unique

    Le gouffre a paru tellement grand par moments que Pep Guardiola pourra se demander encore longtemps pourquoi il a stressé jusqu'à la fin...

    "Nous méritons la victoire. La première mi-temps, nous avons joué un peu avec la peur, (...) nous ne voulions pas attaquer et ils ont bien défendu. (...) Nous voulions bien jouer devant nos supporters", a expliqué le Catalan, qui s'est ensuite refusé de parler du titre si tôt dans la saison.

    Même sans Paul Pogba, blessé et absent, les hommes de José Mourinho ont en effet réussi à faire (un peu) douter leurs voisins en seconde période, après un penalty concédé un peu bêtement par Ederson et transformé par Martial (58e).

    Au moment de la faute du gardien, sorti sans retenu dans les pieds de Lukaku, les "Citizens" dominaient en effet de la tête et des épaules ce derby. Ils avaient même coulé dès les premières minutes la stratégie des "Red Devils".

    Si Mourinho avait l'intention de contenir les champions d'Angleterre pour espérer envoyer une contre-attaque avec sa flèche Rashford, ce plan a échoué dès la douzième minute !

    Malgré la domination (69% de possession et 14 tirs) et l'activité de l'intenable Hazard, qui a multiplié les actions dangereuses, les "Blues" n'ont pas trouvé la faille, se heurtant à un excellent Pickford, ou à son poteau.

    Sarri en a tout de même profité pour battre le record d'invincibilité d'un nouvel entraîneur en Premier League.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Le Wake Up Show

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT