Radio One Logo
  • Liverpool : Les raisons d’y croire

    Liverpool

    Liverpool : Les raisons d’y croire

    09 avril 2019 18:30

    35 vues

    Le squelette est toujours là. Entre le onze de départ de la finale de la Ligue des champions 2018 contre le Real Madrid (perdue 3-1) et le huitième de finale retour de C1 cette saison à Munich (victoire 3-1 sur la pelouse du Bayern), seuls deux joueurs ont changé. Alisson Becker a remplacé Loris Karius dans le but et Joël Matip a pris la place de Dejan Lovren dans l'axe de la défense.

    Une leçon douloureuse

    Ils l'ont donc presque tous vécue. La finale de Ligue des champions 2018 a laissé un goût amer. Comme si les Reds n’avaient pas vraiment eu leur chance. "Nous sommes tous très, très mal", avait résumé Jürgen Klopp à l’issue de la leçon d’efficacité reçue contre le Real Madrid.

    Perdant son buteur Mohamed Salah sur blessure après une demi-heure de jeu, Liverpool avait vu son gardien Loris Karius, en plein cauchemar et touché par une commotion cérébrale, se trouer par deux fois. Beaucoup trop contre un Real en route vers un troisième titre d’affilée dans la compétition.

    Les Reds ont déjà goûté aux gros

    Avant d’accéder aux quarts contre le FC Porto (match aller à suivre sur RMC Sport 2 à 21h mardi), Liverpool a dû batailler. A deux reprises contre le PSG, les Reds ont tenu tête à un prétendant au titre (en poules, victoire 3-2 à Anfield et défaite 2-1 au Parc des Princes). Avant de régler le Bayern, à Munich, en huitième de finale.

    Après le nul à Anfield à l’aller (0-0), les joueurs de Jürgen Klopp sont passés à l’étape supérieure. Grâce à un Sadio Mané inspiré et un van Dijk aussi intraitable dans les deux surfaces, Liverpool a corrigé le Bayern (3-1). Sans trembler.

    Mané-Salah-Firmino toujours en feu

    Comme l’an passé, la triplette Mané-Salah-Firmino flambe. Si le buteur égyptien semble survoler un peu moins la saison, il pointe tout de même à la deuxième place du classement des meilleurs réalisateurs de Premier League (18 buts, derrière Agüero et son total de 19). Leaders du championnat (avec deux points d’avance sur City mais un match de plus), les Reds cartonnent d'ailleurs toujours autant avec 75 buts inscrits (47 par le trio) en 33 rencontres.

    Alisson-van Dijk, ça ne passe pas

    Meilleure défense du championnat, Liverpool peut également compter sur sa muraille Virgil van Dijk, sûrement le meilleur à son poste actuellement mais aussi sur Alisson. Son gardien, aux 17 clean sheets en Premier League, domine ce classement en Angleterre. Une véritable garantie sécurité, un an après une finale frustrante perdue en partie sur les erreurs de Karius.

    Un tirage a priori favorable

    Liverpool s’est évité les gros. Esquivant les favoris comme la Juventus Turin, Manchester City ou encore le FC Barcelone, les Reds affronteront un adversaire a priori plus favorable, le FC Porto, pour disputer une place pour le dernier carré de la Ligue des champions. Avec, cette fois, un tout autre statut que la saison passée. Là où ces Reds ont surpris l’an dernier, ils sont attendus au tournant désormais.

    Source : rmcsport/Florian Perrier

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT