Radio One Logo
  • Mondial 2018 : Neymar en fait-il trop ?

    Mondial 2018

    Mondial 2018 : Neymar en fait-il trop ?

    04 juil. 2018 18:30

    170 vues

    Élu homme du match face au Mexique en huitième de finale de la Coupe du monde (victoire du Brésil 2-0), à Samara, Neymar a débloqué la rencontre en étant à l’origine et à la conclusion d’une action de classe au début de la deuxième période. L’attaquant du PSG a été primordial dans le succès de son équipe. Il a aussi été victime de nombreuses fautes de la part des adversaires (huit en tout), et en a parfois rajouté des tonnes. Ce que le sélectionneur mexicain n’a pas du tout apprécié.

    « Une honte pour le football ». À chaud, après le match, Juan Carlos Osorio était fumasse envers Neymar, coupable selon lui d’avoir simulé la douleur et exagéré à de nombreuses reprises, dans une rencontre où les Mexicains ont dû courir après le score en deuxième période.

    Beaucoup de fautes, beaucoup d’exagération

    Sur certaines images, on a en effet vu le prodige brésilien se tordre de douleur après des interventions mexicaines, dont la plupart étaient répréhensibles (comme lorsque Layun a touché sa cheville avec ses crampons alors que Neymar était au sol), avant de reprendre le jeu normalement.

    Le jeu de Neymar est fait de dribbles, de vitesse, de feintes, de provocation. Son talent à l’état pur lui procure une grande facilité pour éliminer ses adversaires, ce qui peut envenimer le contexte d’un match. D’autant que le numéro 10, avec sa propension à chambrer et en rajouter, ne fait rien pour calmer les choses. Le sélectionneur brésilien le défend, encore : « Neymar aime jouer. Parfois, les gens ne le comprennent pas, mais il est très agile, très vif, ce n’est pas un péché de provoquer par le dribble dans les dernières minutes ! »

    En regardant les statistiques, on s’aperçoit que Neymar est le joueur qui a subi le plus de fautes depuis le début du Mondial : 22 en quatre matches. Pour son partenaire Thiago Silva, c’est inévitable : « C’est sa façon de jouer qui veut ça. Et il est très difficile de lui prendre le ballon sans faire de faute. »

    Certes, mais l’attaquant du Paris-Saint-Germain gagnerait à moins faire de comédie quand il est au sol. Pour le respect de ses adversaires, du public, mais aussi pour lui, car son image prend un coup à chaque fois. Neymar est un footballeur d’exception, un joueur rare et superbe. Il n’est pas nécessaire qu’il devienne la risée du monde entier à cause d’un comportement absurde et déplacé.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT