Radio One Logo
  • Ligue des champions : Pape, Liverpool et famille princière : le funeste présage

    Ligue des champions

    Ligue des champions : Pape, Liverpool et famille princière : le funeste présage

    26 mai 2018 14:18

    528 vues

    La coïncidence ressemble à une malédiction ésotérique et fait froid dans le dos. Lorsqu'un héritier de la couronne britannique se marie ou divorce et que le club de football de Liverpool gagne la C1, le pape du moment décède ou flirte avec la mort. Ce hasard troublant alimente de nombreux débats outre-Manche et perturbe les bookmakers.

    Trois chapitres nourrissent cette loi des séries. En 1978, Margaret, sœur cadette de la reine Elizabeth II, divorce de Lord Snowdon. Le 6 août, le pape Paul VI décède à Castel Gandolfo. Son successeur Jean Paul Ier s'éteint, lui, le 28 septembre après 33 jours de pontificat.

    En 1981, le pape Jean-Paul II échappe à un assassinat planifié par Mehmet Ali Ağca, un extrémiste turc, tandis que le prince Charles épouse lady Diana. En 2005, le pape Jean-Paul II décède et le même prince Charles d'Angleterre se remarie, cette fois-ci avec Camilla Parker Bowles.

    Cristiano Ronaldo, sauveur du pape ?

    L'accession en 2018 de Liverpool en finale de Ligue des champions et le mariage du prince Harry avec Meghan Markle peut donc inquiéter la papauté et l'actuel souverain pontife. Ironie de l'histoire, le pape François est un grand amateur de football et se trouve même être un fervent supporteur du club argentin de San Lorenzo. Sa passion pour le ballon rond ne sera peut-être donc pas la seule raison pour lui de regarder ce match.

    L'humour noir profite en tout cas d'une place privilégiée dans cette histoire. Certains avancent l'idée que les joueurs du Real Madrid, adversaires des Reds, détiennent la vie du pape entre leurs pieds. D'autres prétendent que la dimension christique de Cristiano Ronaldo aux yeux de ses fans franchira un cap supplémentaire si jamais la star du club madrilène marque face à Liverpool en finale et permet aux Espagnols de l'emporter.

    Point positif pour le Vatican, le Real Madrid, double tenant de la Ligue des champions, est le grand favori de ce match contre les Anglais. En revanche, une autre statistique peut susciter l'inquiétude chez le pape. Liverpool est la seule équipe à avoir battu cette équipe ibérique en finale de Coupe d'Europe. C'était en 1981...

    Soucre: lemonde.fr

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT