Radio One Logo
  • Mondiale 2018 : Pourquoi l’Argentine peut battre la France

    Mondiale 2018

    Mondiale 2018 : Pourquoi l’Argentine peut battre la France

    30 juin 2018 17:00

    31 vues

    Après une entrée en matière inquiétante - un match nul désespérant face à l'Islande, lors duquel Lionel Messi a raté un penalty - l'Argentine a vécu l'enfer face à la Croatie lors du match suivant.

    Battus sèchement (3-0), avec à la clé une énorme erreur de leur gardien Willy Caballero, les Argentins étaient promis à l'élimination et à la honte éternelle à la veille du match face au Nigeria.

    Le débat sur l'avenir de Lionel Messi en sélection était lancé, les observateurs s'accordant à dire qu'on ne reverrait plus «la pulga» sous le maillot albiceleste.

    Mais la victoire du Nigeria face à l'Islande (2-0) redonnait un mince espoir aux Argentins. Face aux Super Eagles, Messi a montré la voie en ouvrant le score, avant que le défenseur Rojo, sorti de nulle part, ne vienne arracher la qualification en fin de match.

    L'équipe de France affrontera donc une équipe de revenants. L'Argentine n'a plus rien à perdre, et aura à coeur de répondre aux critiques qui se sont abattues sur elle. Moqué et présenté comme moins bon que son grand rival, Cristiano Ronaldo, Lionel Messivoudra faire taire ses détracteurs.

    Et les Bleus pourraient en faire les frais.

    LES BLEUS N'ONT RIEN MONTRÉ

    S'ils ont visionné les trois matchs de poule de l'équipe de France, les Argentins y auront trouvé des raisons d'y croire. Si les Bleus possèdent sûrement l'effectif le plus talentueux de toute cette Coupe du monde, avec des joueurs de classe mondiale à tous les postes et même sur le banc, ils peinent toujours à se trouver un collectif.

    Le troisième match de poule face au Danemark, considéré par tous les observateurs comme le plus soporifique de cette Coupe du monde jusqu'à présent, n'a fait qu'alimenter les craintes sur le collectif de l'équipe de France.

    Au contraire, la performance des Argentins face au Nigeria - si l'on excepte la prestation de Mascherano, qui fait de plus en plus son âge - a rassuré leurs supporters. Faisant preuve d'un engagement à toute épreuve, techniques, ils ont donné l'image d'une véritable équipe. La France a du souci à se faire s'ils montrent le même visage ce samedi.

    UN SÉLECTIONNEUR REVANCHARD

    Avec ses bras tatoués, sa gouaille et son style qui rappelle les personnages de gangsters joués par Bob Hoskins -, Jorge Sampaoli est devenu bien malgré lui l'une des stars de cette Coupe du monde. Son visage dépité lors de la déroute face à la Croatie en a fait le symbole de l'humiliation de l'Argentine.

    Descendu en flammes par la presse de son pays, il a dû faire face aux rumeurs faisant état d'une reprise en main de l'équipe par les joueurs et aux moqueries après avoir été aperçu en train de demander à Lionel Messi son avis sur un remplacement face au Nigeria.

    Mais on a sûrement oublié un peu vite que Jorge Sampaoli est un technicien talentueux. Disciple de Marcelo Bielsa, l'ex-entraîneur de l'OM et du Chili, il a remporté la CopaAmerica avec le Chili avant d'entraîner le FC Séville en Liga. Pour cette Coupe du monde, il a fait des choix forts, sélectionnant Mascherano mais pas Icardi, ou laissant Dybala sur le banc. Des choix qui, en cas de victoire contre la France, se seront avérés payants.

     MARADONA EST CONNECTÉ AVEC LES ESPRITS

    L'image a fait le tour de la planète, et restera comme l'un des moments forts de cette Coupe du monde. Sur le but de Rojo qui donnait la qualification à l'Argentine, Maradona, présent dans les loges, est littéralement entré en transe. Bras en croix, les yeux révulsés, il semblait en connexion avec les esprits.

    D'autres, évoquant Game of Thrones, ont suggéré qu'il avait pris possession de Lionel Messi lors du match. Et certains ont pointé plutôt sa consommation supposée de cocaïne, confortés par le fait que l'idole argentine a fait un malaise en fin de match. A moins que ce soit, tout simplement, l'émotion ?

     PARCE QUE MESSI

    Lionel Messi est évidemment la principale raison d'y croire pour les Argentins. Parce que c'est le meilleur joueur du monde (le deuxième meilleur joueur, selon les Portugais et les fans du Real Madrid), et qu'il est capable à lui tout seul de faire basculer un match.

    Critiqué depuis des années pour son incapacité à remporter un titre avec l'Albiceleste, Lionel Messi sait que cette Coupe du monde est la dernière chance d'y parvenir. Contre la France, il jouera l'un des matchs les plus importants de sa carrière. Et s'il a évacué la pression comme il semble l'avoir prouvé face au Nigeria, il pourrait bien être injouable.

    Source : .cnews.fr

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT