Radio One Logo
  • Recherche : Avec TESS, la NASA espère trouver des vies extraterrestres

    Recherche

    Recherche : Avec TESS, la NASA espère trouver des vies extraterrestres

    10 avril 2018 21:30

    93 vues

    L’objectif de la mission consistera à détecter des planètes rocheuses ou présentant des océans à leur surface, gravitant autour d’une étoile, dans le même modèle que notre système solaire. Le satellite sera prochainement mis en orbite par une fusée Falcon 9 de Tesla.

    Le lancement sera effectué depuis la base aérospatiale Kennedy (Floride, USA) tandis que la mise en orbite est prévue pour se dérouler entre le 16 avril et le mois de juin de cette année, soit une soixantaine de jours. Le coût de cette mission se chiffre aux environs de 337 millions de dollars selon l’Agence spatiale nationale américaine.

    Le projet TESS se base sur le travail de son prédécesseur, le télescope spatial Kepler mis en orbite en 2009 et dont le module de positionnement est tombé en panne en 2013.

    Un œil dans le ciel pour scanner les étoiles

    Tout comme son grand frère Kepler, TESS aura la tâche de scruter le ciel à la recherche de planètes situées autour des étoiles des autres systèmes.

    C’est le télescope spatial Kepler qui a permis la découverte de la plupart des 3500 planètes connues situées hors du système solaire, planètes  recensées au cours des deux dernières décennies par les chercheurs en astrophysique.

    Le satellite du projet TESS sera pourvu de quatre caméras spéciales qui lui permettront d’examiner quelque 200 000 étoiles parmi les plus proches du Soleil et d’identifier les éventuelles planètes qui évoluent autour de ces dernières. La photométrie de transit sera la méthode appliquée. Cela consiste à détecter la diminution de la lumière émise par l’étoile, témoignant du passage d’une planète devant elle.

    À la recherche des naines rouges

    Ce sont des étoiles plus petites et plus actives que notre Soleil. Elles sont plus à même d’être au centre d’une formation de planètes potentiellement intéressantes pour abriter la vie.

    D’autre part, avec leur taille, distinguer une chute de lumière du fait du passage d’une planète devant une naine rouge est plus facile comparée à ce qui se passe pour une étoile plus massive.

    Avec cette nouvelle mission, la NASA espère ainsi doubler voire tripler le nombre de planètes rocheuses connues de la taille de la Terre.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT