Radio One Logo
  • La Nasa convoite les richesses d'un astéroïde et des cratères lunaires

    Science & Techno

    La Nasa convoite les richesses d'un astéroïde et des cratères lunaires

    15 juin 2019 21:30

    34 vues

    Le but de ces deux missions est de contribuer à rendre l'exploration de l'espace lointain de moins en moins dépendante de la Terre en utilisant les ressources naturelles de la Lune, de Mars et des astéroïdes.

    Les prochaines étapes de l'exploration humaine verront des astronautes s'installer de façon durable dans l'espace. L'exploitation des ressources naturelles sera une nécessité pour ces futurs équipages qui devront apprendre à dépendre de moins en moins de la Terre. Pour les aider, des robots et satellites seront nécessaires. Deux des projets financés par l'Institut des concepts avancés de la Nasa (Niac) ont retenu l'attention de l'agence spatiale américaine.

    En prévision du retour de l’Homme sur la Lune et des premières étapes de la colonisation du Système solaire matérialisée par des missions humaines à destination de Mars et des astéroïdes, l'Institut des concepts avancés de la Nasa - le Niac - a décidé d'accorder de nouveaux financements à deux projets qui pourraient êtres utiles à la Nasa dans le futur. Il faut savoir que le Niac est un institut qui finance des études et projets de concepts avancés et novateurs qui repoussent les limites de la science et de la technologie en dehors des organismes officiels de la Nasa. Les projets choisis par le Niac le sont car susceptibles d'intéresser la Nasa dans ses choix futurs.

    Ces deux projets n'échappent évidemment pas à cette règle. Et chacun recevra un financement pouvant aller jusqu'à deux millions de dollars. Le but de ces deux missions est de contribuer à rendre l'exploration de l'espace lointain de moins en moins dépendante de la Terre en utilisant les ressources naturelles de la Lune, de Mars et des astéroïdes.

    Des robots en soutien aux missions humaines

    Le premier concept est proposé par l'université Carnegie Mellon. Nommé Skylight, il a pour objectif d'étudier et de modéliser rapidement les cratères à la surface de la Lune. L'idée est de développer un rover capable de se déplacer très rapidement de façon à sonder tous les cratères l'environnant. Le but est de déterminer pour chacun d'eux s'ils ont un intérêt et s'ils sont accessibles pour des humains ou des robots. Ici, l'intérêt est évidemment moins scientifique que technique. L'idée est qu'il soit capable de fournir des images de très haute résolution pour permettre la création de modèles 3D. À l'aide de l'intelligence artificielle, les images pourraient aussi permettre de localiser la présence de glace d'eau et déterminer et ses caractéristiques.

    Concernant le second concept à l'étude, il a pour objectif de démontrer que l'exploitation minière sur astéroïdes pour obtenir une variété de ressources utiles à des expéditions humaines est possible. L'idée du concept est d'extraire de l'eau et à partir de l'hydrogène et de l'oxygène obtenus, fabriquer le carburant utile à des moteurs et des systèmes de propulsion spatiaux. Nommé Mini-Bee, ce projet est dirigé par l'entreprise californienne TransAstra Corporation. Pour cela, TransAstra propose de miner et d'excaver, et d'extraire de l'eau et autres substances volatiles à l'intérieur d'un sac gonflable entourant l'astéroïde, forcément de petite taille.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT